Honore broutelle : etude de son univers poetique

par Marthe Broutelle

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Georges Cesbron.

Soutenue en 1987

à Angers .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Honore broutelle, ne a nantes, le 16. 04. 1866, decede a bois-colombes, le 19. 01. 1929, medecin, poete et xylographe, chante dans ses volumes de vers le cosmos, alias univers, alias espace-temps, qu'il fait, d'ailleurs, assez rapidement, eclater en espace et temps. D'ou divers hommages al'axe cosmique: l'homme-arbre et a la main; celle-ci consideree comme cordeau de la distance et calculatrice du temps ou negation de l'espace, negation du temps, quand elle est main creatrice, prolongee par l'outil. D'ailleurs, broutelle fut peintre et, surtout, graveur sur bois original, carriere qui se joue pour lui de 1917 a 1929, il est repertorie dans les dictionnaires et manuels de l'espece (oeuvres acquises par le musee du louvre et divers autres musees nationaux). Par cette hantise de l'espace et du temps, broutelle traduit, subie par lui dans le vecu, sa problematique profonde de l'absence, de la distance et de la mort, par exemple, a propos de sa filiation directe avec duguay-trouin et, surtout, de la disparition de son pere, honore-salomon broutelle, capitaine au long cours, lors d'une escale a sydney. Il apaise partiellement son angoisse par le recours a l'ecoute du chuchotement des premieres sources: l'eau, la terre, l'air, le feu, creatrices et conservatrices de la vie dont il exalte le grand-pretre, le paysan, ainsi que les manifestations animales les plus familieres. D'ailleurs, la vie, il la sert comme medecin, d'ou les poemes medicaux (edition posthume). Il fait paraitre, en 1922, les poemes sarthois, ouvrage couronne par l'academie francaise en 1925. Il devient ainsi, de la sarthe, le chantre reconnu (des steles et des rues lui sont, a ce titre consacrees). Jeanne blin-lefebvre, fondatrice et presidente de la societe litteraire du maine, ecrit a la fille du poete: son livre est le premier et le plus beau fleuron de la litterature paysanne, historique et descriptive de la province; il chante les cites et les champs en un tout complet. . . Il sera difficilement egalable dans l'avenir. Dans la premiere partie du volume: bucoliques sarthoises, le poete pratique un realisme original: poemes rustiques au vocabulaire evocateur, parseme de termes dialectaux; dans la deuxieme partie: la cite vivante, poemes plus ambitieux de beaute plastique, descriptifs de la capitale, le mans, et de son joyau architectural, sa cathedrale, la magnifique, comme, depuis broutelle, on l'appelle en sarthe. Deux volumes d'obedience plus parnassienne: poemes du haut-maine, poemes perdus et retrouves ont ete edites a titres posthume par


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Angers. Service commun de la documentation. Section Lettres - Sciences.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.