Contribution à l'étude du phénomène des tendances dans les partis et les syndicats : le cas français

par Yves Poirmeur

Thèse de doctorat en Science Politique

Sous la direction de Jacques Chevallier.

Soutenue en 1987

à Amiens .


  • Résumé

    Les tendances qui se forment principalement dans les organisations de masses admettant un certain pluralisme interne et intervenant dans le champ politique, sont des groupes organisés qui au sein d'un parti ou d'un syndicat défendent des positions en souhaitant les lui faire adopter. Incluses dans une formation plus vaste, elles ont une double identité: dotées d'une organisation particulière et diffusant un discours distinctif, elles ont une identité propre ; insérées dans un ensemble plus vaste, elles ont aussi une identité commune. En concurrence avec d'autres entreprises du même genre, elles cherchent à prendre la direction de l'organisation en participant à de multiples luttes de positionnement arbitrées par les adhérents de la formation auxquels elles s'efforcent d'offrir des produits politiques ou syndicaux ajustés à leurs attentes. Ces luttes peuvent dégénérer en crise et obliger une tendance à se transformer en organisation autonome après scission volontaire ou exclusion. Apparaissant dans la rencontre en une combinaison sociale spécifique de groupes d'intérêt de toute nature et d'hommes qui prennent en charge l'expression de leurs intérêts en contribuant à les définir, elles disparaissent symétriquement avec l'effritement de ces forces et la disparition de l'intérêt individuel et ou collectif qu'elles prenaient en charge: incapables de se renouveler, elles sont renvoyées à la sérialité

  • Titre traduit

    Contribution to the study of the phenomenon of factions within the parties and trade-unions: the french case


  • Résumé

    The factions that form mainly in mass organizations allowing a certain internal pluralism and intervening in the political field are organized groups which, in the bosom of a party or a trade-union, defend positions and wish these would adopt them. Included in a wider organization, they have a double identity ; inserted within a wider group, they have a common identity. In competition with other undertakings of the same kind, they try to take control of the organization by taking parts in various struggles to gain positions, arbitrated by the members of the group to whom they strive to offer political or trade-union products to meet their expectations. These struggles can degenerate into a crisis and due to a volontary split or exclusion, oblige a faction to transform itself into an autonomus organization. Appearing in the meeting as a specific social combination of various interest groups and the people who express their interests by contributing to their definition, they disappear symmetrically with the dispersion of their strengths and the dissolution of both the individual and collective interest they took over : incapable of self-renovation, they are left to die

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (885 p.)
  • Annexes : Bibliogr. 755 réf.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Picardie. Bibliothèque universitaire. Section Droit-Economie.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : T 55 1987-1(1-2)
  • Bibliothèque : Institut d'études politiques. Bibliothèque centrale.
  • Disponible pour le PEB

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH.MF.AMIENS.DROIT.1987
  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de la Manufacture des tabacs.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : GM1031-1987-320950987-4
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.