Contribution à l'étude des gousses de vanille : oxydation de la lignine et hydrolyse des composés hétérosides

par René Uzio

Thèse de doctorat en Chimie analytique

Sous la direction de Michel Derbezy.

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La recherche de techniques permettant de revaloriser les gousses de vanille est rendu necessaire en raison des conditions difficiles du marche de la vanille. Cette revalorisation est basee sur la recherche de procedes permettant d'augmenter la teneur en vanilline des gousses. Pour atteindre cet objectif, deux voies ont ete envisagees. La premiere consiste a la former par oxydation de la lignine contenue dans les gousses epuisees. Trois methodes ont ete retenues et testees. Il s'agit de l'oxydation alcaline au nitrobenzene qui conduit a une augmentation de 0,8 % en vanilline et 1 % en parahydroxybenzaldehyde (phb). L'oxydation cuivrique en autoclave et l'oxydation par la liqueur de fehling sous pression atmospherique ont conduit a des resultats plus faibles, 0,3 % en vanilline et 0,1 % en phb. Ces reactions d'oxydation, qui ont permis de mettre en evidence des quantites non negligeables d'aldehyde protocatechique, ne peuvent a elles seules expliquer l'augmentation de la teneur en vanilline. La deuxieme voie consiste a hydrolyser les composes heterosides precurseurs de la vanilline contenus dans l'arome des gousses. Les hydrolyses realisees par les acides chlorhydrique et sulfurique ou bien par la soude sur des extraits aqueux et alcooliques ont conduit a des pourcentages de vanilline liberee de l'ordre de 0,5 %. L'etude et le dosage des glucides a permis de mettre en evidence la presence de glucose, de mannose et de rhamnose dans les gousses originaires des comores, madagascar, la reunion, indonesie et mexique. L'existence de composes heterosides au sein de l'arome a ete confirmee


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 170 p..
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Marseille. Saint-Jérôme). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 1254
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.