Variabilité structurale et évolution des éléments L1 de taille complète du génome de souris

par Patrick Wincker

Thèse de doctorat en Biologie cellulaire et microbiologie

Sous la direction de Gérard Roizès.

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La plupart des elements repetes de la famille l1 presentent une structure tronquee au hasard en s'. Il a prealablement ete montre que plusieurs copies completes se terminaient en s' par une repetition de 208 paires de bases (pb). Ces motifs (type a) contiennent des sequences de regulation transcriptionnelle. Dix copies de taille completes provenant de mus domesticus ont ete clonees. L'etude de leur partie s' revele l'absence de motifs a dans neuf d'entre elles. Deux de ces copies, sequencees sur leur partie s', contiennent une repetition de 230 pb (type f) de sequence non apparentee au type a. Les auteurs montrent la liaison aux copies d'extremite a ou f, de site de restriction et de nucleotides variants specifiques a chaque type. Ces variations indiquent que des sous familles distinctes de l1 md proviennent de l'amplification de sequences progenetrices liees respectivement a a et a f. Enfin l'insertion d'une copie de type f est etudiee au cours de l'evolution du genre mus: cette sous-fraction s'est probablement amplifiee pendant plusieurs millions d'annees

  • Titre traduit

    Structural varaibility and evolution of full length L1 element in mouse


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. ( 108 f..)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.: f. 97-108

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : L15670
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.