Etude des processus cognitifs impliqués dans l'apprentissage spatial chez le chien et le renard

par Colette Fabrigoule

Thèse de doctorat en Sciences

Sous la direction de Henri Durup.

Soutenue en 1987

à Aix-Marseille 2 , en partenariat avec Université d'Aix-Marseille II. Faculté des sciences (autre partenaire) .


  • Résumé

    En milieu naturel les renards manifestent une grande variabilite de deplacements a l'interieur de leur domaine. Cette variabilite de trajets est beaucoup plus compatible avec la theorie cognitive selon laquelle les animaux reorganisent les informations collectees dans le milieu qu'avec la theorie behavioriste qui affirme que les animaux acquierent les habitudes locomotrices. Les chiens, confrontes a des situations de recherche libre de nourriture, montrent egalement une grande variabilite de trajets. Ils sont capables de reorganisation et d'integration de l'information collectee

  • Titre traduit

    Study of cognitive processes used by foxes and dogs in spatial learning


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : pag. multip.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Aix-Marseille (Marseille. Luminy). Service commun de la documentation. Bibliothèque de sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 15558
  • Bibliothèque : Université de Montpellier. Bibliothèque du B2E.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TH 533
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.