Heidegger et la pensée post-kantienne : essai d'une approche du sens de l'être dans, de / par et au-travers de la scientificité de la "Wissenschaftslehre" de J.G. Fichte en 1804-1805

par Philippe Pierre Rothan

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Robert Lamblin.

Soutenue en 1987

à Aix Marseille 1 .


  • Résumé

    Phenomenologie, speculation et hermeneuticite du caractere d'epreuve propre au penser " transcendantal", dans et au-travers de l'accomplissement d'essence qu'exteriorisent les "w. =l. " de 1804-1805 de j. G. Fichte : en tant que ces oeuvres se deploient dans le rigoureux prolongement de la pensee critique kantienne, et ouvrent proprement a une acception "non metaphysique" de la meditation ulte-rieure de m. Heidegger. S'efforcant a une elucidation de la problematique de l'acces a la sensibilisation originelle de la pure pensee de l'etre dans et a meme l'evenementialite de son ouverture, la demarche risquee de l'etude tente d'attester la possibilite extreme d'une rigoureuse revelabilite de l'intelligence d'essence et de sens d'une telle pensee.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (290 f.)+ annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.