Le Maroc et la première guerre mondiale : 1914-1920

par Mohamed Bekraoui

Thèse de doctorat en Lettres

Sous la direction de Jean-Louis Miège.

Soutenue en 1987

à Aix-Marseille 1 , en partenariat avec Université de Provence. Faculté des lettres et sciences humaines (autre partenaire) .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    A la veille de la grande guerre, deux annees et demi seulement se sont ecoulees depuis l'installation du protectorat francais au maroc. Le pouvoir colonial n'a pas fini de mettre en place ses nouvelles structures politicoadministratives et economiques, ni de prendre possession du pays et de briser la resistance populaire, que la guerre europeenne eclate. Le maroc se trouve ainsi integre, malgre lui, dans cette guerre des autres qui ne le concerne en rien. Le general lyautey decide de garder tout le maroc conquis et de fournir a la france en guerre tout ce qu'elle lui demandera. Ainsi, des milliers de marocains quittent, pour la premiere fois leur douar, pour la metropole, les uns utilises dans les tranchees, les autres dans les usines de guerre francaises. Le maroc a fait plus, il a contribue aussi, largement, au ravitaillement de la metropole en produits de toutes natures. Et pendant toute la duree de la guerre, le maroc sera constamment mis a contribution. Le peuple marocain a terriblement souffert des penuries des produits de consommation de base, du rationnement, de la hausse vertigineuse des prix, de la faim. La drole de guerre a, sans conteste, laboure les esprits des marocains, accelerant l'evolution de la societe marocaine, dont les signes apparaitront bientot. La guerre de liberation du rif n'est pas sans rapport avec ces changements.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol., (445 f.)(258 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f 83-116 du tome 2.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.