Les Frontières septentrionale et orientale du Centre africain français : destin d'une déclaration Franco-anglaise, 1899-1935

par Philippe Rousselot

Thèse de doctorat en Histoire d'Outre-mer

Sous la direction de Jean-Louis Miège.

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La frontiere issue de la declaration de 1899 est de nature imperiale. Elle s'inscrit dans le partage de principe de l'afrique, et entraine les contraintes de l'occupation effective. Elle met en jeu des resistances locales : toubou, ouadienne, forienne; elle se heurte a la theocratie senoussiste et temoigne des rivalites de puissances : france, turquie, italie, angleterre. Elle brise les expansions ottomane puis italienne dans l'hinterland tripolitain qui tend a s'etendre jusqu'au lac tchad, elle ruine les espoirs senoussistes dans les centre africain. Elle temoigne d'une vision geopolitique de l'afrique propre au milieu colonial francais, qui cherche cependant a allier des interets strategiques avec le respect des contingences locales. Elle inaugure un espace colonial coherent et ferme, et dissout les reseaux pre-coloniaux et leurs ouvertures sur l'exterieur.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (VIII-560 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 524-560

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Aix-Marseille (Aix-en-Provence. Schuman). Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.