L'enseignement supérieur en Afrique : instrument de développement ou facteur de désintegration ? Une étude de cas : le Mali (1960-1985)

par Pierre Guedj

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Guy Belloncle.

Soutenue en 1986

à Tours .


  • Résumé

    L'enseignement supérieur en Afrique est souvent confronté à de grosses difficultés dans la mesure ou ses outputs, qui coutent très cher à la nation, ne s'intègrent pas facilement dans une économie hybride et peu diversifiée. Au Mali, où la situation est particulièrement révélatrice, l'étude de l'évolution de l'enseignement supérieur depuis vingt ans, décrit une première période durant laquelle l'adéquation "formation-emploi" se fait correctement et une deuxième décennie qui voit se dégrader sérieusement l'enseignement supérieur, ceci malgré une reforme de l'éducation, originale et adaptée au pays. Cette situation est d'autant plus inquiétante que cet ordre d'enseignement s'avère très onéreux, comme le montre l'analyse quantitative faite à partir des budgets nationaux, et qu'en outre il est inadéquat, comme on peut le voir grâce à l'analyse qualitative établissement par établissement. Quelle est l'utilité réelle d'un si lourd sacrifice financier consenti par le pays ? Quelles sont les possibilités de redressement dont dispose le Mali. Création de filières supérieures courtes, auto-financement. . . Sont des innovations nécessaires et urgentes, mais les interférences du système social sont une contrainte à ne pas négliger, et en définitive le pouvoir politique reste maitre de la décision.


  • Résumé

    Higher education in Africa is often confronted with severe problems mainly due to the difficulties that postgraduates find in inserting themselves in a hybrid and poorly diversified economy. This situation is particularly revealing in Mali. A study of evolution of higher education in this country in a span of twenty years shows that the ratio between supply and demand was adequate for the first ten years where as the second tenyear period shows a serious deterioration in the higer educational field, in spite of an original educational reform adapted to the country. This situation is all the more alarming as education at this level proves to be very costly as well as inadequate. This will be shown clearly by a quantitative analysis made from the naional budget and a qualitative analysis giving details of the situation in the schools for higher education themselves. Is such a heavy financial burden on the country of any real use? What are the remedies at hand? Modifications such as the creation of shorter higher education programs, self-financing projects. . . Are necessary and urgent but the consequential effects of such measures on the social system have to be considered carefully. In the end, the decision is in the hands of the politicians.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (302 f., pagination multiple)
  • Notes : publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université François Rabelais. Service commun de la documentation. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.