Un Modèle d'interprétation répartie pour une architecture multiprocesseur Prolog

par Irène Durand

Thèse de doctorat en Sciences appliquées

Sous la direction de René Beaufils.

Soutenue en 1986

à Toulouse 3 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans un premier chapitre sont presentes les principaux modeles existants pour l'interpretation parallele de prolog. Nous proposons au chapitre ii un modele d'interpretation qui prend en compte les parallelismes et et ou de prolog. Il s'appuie sur le graphe de connexion de r. Kowalski. Chaque arc correspond a un resolvant possible. La resolution est dirigee par des messages et les nouveaux resolvants sont construits et executes en parallele. Le processus d'unification entre environnements qui conditionne la creation de nouveaux arcs est detaille au chapitre iii. Le chapitre iv decrit l'interprete reparti et le simulateur de la structure multiprocesseur qui ont valide le modele. Les premieres extensions et optimisations sont exposees. Enfin, le chapitre v presente une nouvelle version de l'interprete. Elle detecte dynamiquement l'independance des litteraux au sein d'un meme resolvant. Elle optimise encore l'espace de recherche et permet d'obtenir un degre de parallelisme-et plus eleve grace a la possibilite d'executer simultanement des sous-resolvants independants

  • Titre traduit

    A parallel interpreting model for a multiprocessor prolog architecture


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 140 P.
  • Annexes : 41 REF

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paul Sabatier. Bibliothèque universitaire de sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 1986TOU30141
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.