Rôle, valorisation, statut et apprentissage de la langue française en Tunisie

par Mansour Sayah

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Paul Rivenc.

Soutenue en 1986

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    La these comporte deux parties : la premiere est socio-linguistique. Elle traite de l'historique de la langue francaise, de son role et de son importance pour aboutir a son statut de langue etrangere tout a fait exceptionnel. Le chapitre le plus important sera consacre a l'enseignement avec toutes ses reformes. La situation linguistique du pays, amene une evocation assez persistante de la langue maternelle absolument necessaire pour determiner la valeur d'une langue etrangere aussi bien dans les programmes scolaires que dans la vie culturelle et meme dans la vie quotidienne des indigenes. La conclusion de cette premiere partie tente de cerner les difficultes liees a la difference entre l'arabe et le francais. La deuxieme partie est essentiellement linguistique elle est basee sur l'analyse des productions orales et ecrites de quelques eleves tunisiens de l'enseignement primaire. L'interet est porte sur l'erreur. Notre demarche a ete de ne pas exagerer la gravite des fautes et de ne pas l'imputer ni a la langue ni a celui qui l'apprend bien au contraire nous avons essaye de demontrer combien la faute peut constituer pour l'eleve un support precieux dans sa strategie d'apprentissage, et revetir par la meme une valeur "therapeutique". Pour conclure, nous avons deduit que l'introduction du francais ne constitue en aucun cas "une charge" supplementaire pour les eleves tunisiens dont nous connaissons par ailleurs les insuffisances. Au contraire, l'acquisition d'une deuxieme ou meme d'une troisieme langue, et notre pratique de l'enseignement du francais nous l'a suffisamment confirme, ne peut-etre qu'un facte indeniable d'enrichissement et d'ouverture. Et c'est ce qui, dans la perspective qui nous preoccupe, peut donner un sens et une rentabilite a ce travail de recherche.

  • Titre traduit

    Role, valorization, status and apprenticeship of the french language in tunisia


  • Résumé

    This thesis is composed of two parts, the first one is a socio-linguistics one. It makes a review of french language, treats of its part and of its importance to end up to its quite exceptional status of foreign language. The most important chapter will be consecrated to teaching with all its reforms. The linguistics situation of the country causes a persistent evocation of mother tongue necessary to determine the value of a foreign language in the school programmes as well as in cultural life and even in the natives everyday life. The conclusion of this first part is trying to define the difficulties linked to the differences between french and arab languages. The second part is essentially a linguistics one. It is based on the analyse of oral and written productions of tunisian pupils in primary schools. Our interest focused on mistake. But our processes have been not to exaggerate the gravity of the mistake and we did not try to imput ir either to the language itself or to the one who learns it. On the contrary we have tried to show how a mistake can constitute a valuable aid for the learner in his learning strategy and in that way it takes on a real "therapeutics" value. To make a conclusion, we say that in a context such as the one, we have just described, the learning of french does not, in any case, constitute an extra an extra "burden" for the pupils whose insufficiencies we are aware of. On the contrary, we think that the acquisation of a second and even a third foreign language - and our pratice in french teaching has proved it to us - can also be an element of enrichment and opening. And that is what can give a meaning to the present work.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (543 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque :
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque :
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.