Les voies de communication de l'hispanie meridionale

par Pierre Sillières

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Claude Domergue.

Soutenue en 1986

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    L'etude des voies de communication du sud de la peninsule iberique est fondee sur une abondante documentation. La feuille de la table de peutinger manquant pour l'hispania, tous les autres documents antiques ont ete utilises, l'itineraire d'antonin, la cosmographie de l'anonyme de ravenne, les gobelets de vicarello, les milliaires et un certain nombre de passages d'auteurs anciens se rapportant aux routes; en outre, des textes posterieurs, chroniques et geographies medievales, enquetes et cartes modernes, apporterent de precieuses informations complementaires. Mais les principaux outils d'investigation furent la photo-interpretation et la prospection : sur les photographies aeriennes ont ete reperes les indices revelateurs de chaussees romaines puis, par prospection au sol et en avion, celles-ci ont ete retrouvees sur le terrain. Ce travail a permis de constater que les vraies voies etaient rares : ce sont celles qui possedaient un empierrement de petits paves reposant sur un herisson de grosses pierres et maintenu par de puissants blocs lateraux. Le reste du reseau, c'est-a-dire la majorite des itineraires routiers, etait beaucoup plus superficiellement amenage. La construction de ces grandes viae militares, necessaires au cursus publicus, fut realisee sous l'empire, a partir d'auguste : au total, trois grands axes routiers assurent la regularite des liaisons a travers le sud de la peninsule iberique et permirent le controle politique et administratif de ces contrees eloignees de rome. Mais la rarete des vraies voies romaines ne gena guere, sans doute, l'essor economique d'une des plus riches regions du monde romain car les transports etaient effectues principalement par les voies d'eau ou par des betes de somme. Le cout des transports etait d'ailleurs si favorable aux voies d'eau que de tres modestes cours d'eau furent utilises par la batellerie et que les cultures destinees a l'exportation,la vigne et l'olivier, se developperent le plus pres possible du guadalouivir,la grande artere commerciale du sud de la peninsule iberique.

  • Titre traduit

    Communication routes in southern hispania


  • Résumé

    The study of communication routes in the south of the iberian peninsula is based on plentiful information. As the page from peutinger's table relating to hispania is missing, all other available period documents have been used, that is : antoninus' itinerary, the ravenna cosmography, vicarello's goblets, milestones as well as a number of passages by ancient writers on the subject of roads. Furthermore, later texts such as chronicles, medieval geographies, surveys and modern maps provided further precious information. However, the principal methods of investigation were photo-interpretation and prospecting. Aerial photographs provided the first clues as to the existence of roman roads, then, by means of ground and aerial surveys, their exact locations were pinpointed. This research revealed that genuine roman roadways were scarce. These consisted of a layer of small cobblestones resting on a bed of larger stones standing on their edges, and held together by strong blocks on either side. The rest of the network, that is, the majority of the land routes, was constructed far more superficially. The building of these major", which were vital to the "cursus publicus", was carried out during the empire, from the time of augustus. A total of three major routes provided reliable links across the southern part of the iberian peninsula, thus making it possible to hold both political and administrative sway over these countries far from rome. Yet, without a doubt, the scarcity of true roman roads hardly hampered the economic development of one of the richest regions of the roman world, for transport relied principally either on waterways or on beasts of burden. Besides, transport costs so favoured the use of waterways that even very minor streams were used for that purpose. Also, crops marked for export such as grapes and olives sprang up as close as possible to the guadalquivir, the main commercial artery in the south of the iberian peninsula.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1990 par Université de Bordeaux III, Centre Pierre Paris à Talence et par diff. de Boccard à Paris

Les voies de communication de l'Hispanie méridionale


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 6 vol. (1422, 47, 18 f.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 930.5.E SILP voi 1.1
  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 930.5.E SILP voi 1.2
  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 930.5.E SILP voi 2
  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 930.5.E SILP voi 4.1
  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 930.5.E SILP voi 3
  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : 930.5.E SILP voi 4.2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1990 par Université de Bordeaux III, Centre Pierre Paris et par diff. de Boccard à Talence

Informations

  • Sous le titre : Les voies de communication de l'Hispanie méridionale
  • Dans la collection : Publications du Centre Pierre Paris , 20
  • Détails : 1 vol. (904-[42] p. de pl.)
  • Annexes : Bibliogr. p. [823]-853. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.