Une societe en dissidence : les pyrenees au xixeme siecle. essai sur les comportements d'une societe rurale en crise

par Jean-François Soulet

Thèse de doctorat en Histoire

Sous la direction de Jacques Godechot.

Soutenue en 1986

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    Ce travail a pour objet premier d'etudier les reactions d'une population rurale, privee de tout organe officiel de defense et d'expression critique, lorsqu'elle se trouve precipitee de force, par la conjonction de toute une serie de facteurs dans un monde etranger au sien. Son refus, gradue selon les lieux, les categories sociales et les periodes, revet des aspects tres divers, depuis la simple fronde a caractere folklorique (chants, chahuts, parodies. . . ), jusqu'a la revolte ouverte, capable de mettre sur le pied de guerre, des regions entieres. Les pyrenees de la premiere moitie du xixe siecle se pretent particulierement bien a ce type d'analyse, dans la mesure ou le systeme social traditionnel (fonde sur la famille, la communaute villageoise, et la communaute valleenne) s'est alors trouve gravement perturbe par l'action de puissantes forces deleteres, notamment par une croissance demographique exceptionnelle, une tres mauvaise conjoncture (serie de crises economiques, epidemies. . . ), et, surtout, une politique d'integration de l'etat, de plus en plus pressante (en particulier pour tout ce qui concerne la conscription, la fiscalite, la legislation forestiere. . . ), et, par certains aspects (langue, religion. . . ) totalitaire. L'exemple pyreneen prouve que les civilisations originales des differentes populations francaises ne se sont nullement eteintes paisiblement au cours du xixe siecle, mais que leur ultime combat fut acharne.

  • Titre traduit

    A society of dissidence : the pyrenees in the 19th century. essay on the behavior (patterns) of a rural society in crisis


  • Résumé

    The primary objective of this dissertation is to study the reactions of a rural population which, deprived of any instrument of defense or critical expression, finds itself forced by a combination of factors into a foreign world. Its denial, varying according to locality, social categories and periods, assumes quite divers forms, from mere folkloric mockery (songs, jeers, parodies. . . ) to open revolt leading nearly to war in entire regions. The pyrenees of the early-mid 19 th century lend themselves remarkably well to this type of analysis. The traditional social system, based on family, village community and valley community, found itself seriously perturbed during that period by powerful deleterious forces : notably, exceptional demographic growth, a combination of very unfavorable circumstances (series of economic crises, epidemics. . . ), and especially, increasingly insistent integrative policies on the part of the state (particulary regarding conscription, fiscal matters and forestry legislation) which were in some aspects totalitarian (language, religion. . . ). The pyrenean example proves that the original civilizations of the different french populations in no way peacefully died out during the 19 th century, but that their final struggle was indeed fierce.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 6 vol. (1801 f.-57 f. de tabl.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre national de la recherche scientifique. Laboratoire France méridionale et Espagne. Bibliothèque méridionale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TU 2780
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.