Espace tsigane et espaces tsiganes

par Michel Delsouc

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de ALAIN BOURDIN.

Soutenue en 1986

à Toulouse 2 .


  • Résumé

    L'etude a pour objet l'apprehension de l'identite tsigane au travers des espaces utilises par les tsiganes. Ces espaces sont de deux ordres : d'une part, l'espace attribue par la societeaux tsiganes, d'autre part, les espaces etablis par les tsiganes eux-memes. C'est d'ailleurs la mise en place par les pouvoirs publics d'un seul type d'espace pour les tsiganes, s'opposant aux espaces tsiganes crees par le groupe qui a donne lieu au choix du titre. De plus, la mise en evidence des referents caracteristiques de l'expression de l'identite tsigane est prise en compte au travers d'une dynamique comportementale, ce qui a permis une approche de l'evolution et du devenir des espaces tsiganes le voyage est pris en compte par : - les textes et les lois regissant les deplacements et le stationnement - l'inventaire des caracteristiques des lieux de stationnement - des exemples d'itineraires effectues par les tsiganes. Toutefois, le voyage n'etant pas apprehende en tant que tel, mais au travers d'une dynamique resultant de la confrontation de structures differentes (structure tsigane et structure sedentaire caracterisee chacune par des referents propres) dans un contexte determine (contexte economique, politique, social), il apparait comme un equilibre. L'etude a donc tente de faire apparaitre les elements determinants de cet equilibre ainsi que la nature et les effets de leur interaction. On a donc : - degage des facteurs de dynamique interne et externe propres au groupe tsigane. - repertorie et analyse des strategies - propose des orientations. L'etude a porte essentiellement sur les manouches et les gitans qu'ils soient voyageurs, semi-sedentarises ou sedentaires. Ils constituent la population tsigane la plus importante dans notre region.


  • Résumé

    The aim of this study is the understanding of the gipsy identity through the territory occupied by them. This territory is of a dual nature : on the one hand, that which is attributed to the gipsies by society, on the other hand, that which the gipsies have themselves established. It is besides the setting up by the public authorities of a single type of territory for the gipsies, as opposed to their own conception of this territory that has given rise to the title of this study. Moreover, pointing out the characteristics references of the expression of the gipsy identity, taken into accent through behavioural dynamics has enbled an approach to the evolution and future of the gipsy domaine. Travelling is governed by : - legal texts regulating travelling and stopping places. - inventory of standards of stopping places - examples of gipsy circuits. However, travelling, which cannot be understood as such, but through an im- petus resulting from a confrontation of different structures (the gipsy structure and the sedentary structure, each characterized by its own points of reference in a fixed context (economic, political, social) seems to be in equilibrium. This study has attempted to bring out the determining elements of this equi- librium as well as the nature and effects of their interaction. We have thus : - isolated the internal and external dynamic factors particular to the gipsy group. - indexed and analysed their strategies - proposed certains solutions. This study deals principally with the manouches and the gitans be they tra- vellers, part-sedentary or sedentary. They constitute the most important gipsy population of our region.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre interdisciplinaire d'études urbaines. Centre de documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.