Statégies de financement du secteur énergie au Cameroun

par Marcel Ngambi

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Henri Sempé.

Soutenue en 1986

à Toulouse 1 .


  • Résumé

    L'importance des capitaux utilisés pour développer le secteur énergie au Cameroun a nécessité la mise en place d'une stratégie de financement et de gestion des projets énergétiques. L'existence du risque géologique dans le secteur pétrolier explique l'absence de financement externe au stade de la recherche-exploration. Au stade ultérieur, le financement des opérations se fait aisément à l'aide des crédits internationaux. La stratégie de financement repose essentiellement sur des "accords d'association" entre l'Etat et les compagnies pétrolières étrangères. Au terme de ces accords, l'Etat a laissé aux compagnies la charge de mener les opérations pétrolières tout en s'assurant un contrôle par le biais de sa participation au capital des compagnies et d'une participation aux dépenses d'investissement sur les gisements productifs, étant entendu que la compagnie avance à l'Etat sa part dans les dépenses de l'association, moyennant quoi elle recevra - après production - une part de la rente minière du gisement, l'Etat se cantonnant à assurer les conditions (juridiques et fiscales) d'une meilleure incitation à la poursuite des investissements. L'accès aux capitaux internationaux est très limité pour les projets d'électricité en raison de la faiblesse des facteurs de charge et de la politique de tarification qui augmente le risque d'exploitation. La politique gouvernementale en matière de tarifs vient souvent contrarier les objectifs économiques et financiers de l'entreprise d'électricité. La stratégie consiste ici à promouvoir autant que possible l'autofinancement des projets en améliorant leur rentabilité par la recherche des financements publics (emprunts bilatéraux et multilatéraux), l'utilisation des cofinancements avec les crédits d'exportation et le recours à un système tarifaire favorisant une meilleure allocation des ressources et l'efficacité économique.

  • Titre traduit

    The energy sector strategies of financing in Cameroun


  • Résumé

    The outstanding of the funds used to develop the energy sector in Cameroun has required finding a strategy of financing and managing energetic projects. The existence of geological risk in the oil sector explains the lack of external financing as far as research and oil drilling stages are concerned. In a later stage, operations are easily financed by international loans. The strategy of financing is mainly fixed up on "association agreements" between the state of Cameroun and foreign oil companies. According to these agreements, companies must finance petroleum activities on behalf of the whole association members, so they receive, after production, a part of the mining rent, the state of Cameroun only trying to provide them with the best juridical an fiscal conditions in order to stir up investments. The access to the international funds is very limited to electric project due to the weakness of charge factors and tariff policy. As far as tariff is concerned, the government policy often opposes the financial and economic targets of the national electric companies. The strategy consists here of promoting as far as possible the self-financing of projects in improving their rentability by using public funds (bilateral and multilateral loans), co-financing with export-credit and appealing to a tariff system thus encouraging a best distribution of resources and economic efficiency.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (302 f.)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TG1003-1986-28

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 1986TOU10043
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.