L'approvisionnement du tiers-monde en medicaments et les exportationsfrancaises de produits pharmaceutiques

par Catherine Vialle

Thèse de doctorat en Droit public

Sous la direction de Pierre Vellas.

Soutenue en 1986

à Toulouse 1 .


  • Résumé

    Faute de mesure de prevention e d'assainissement, le medicaments demeurent pour le tiers-monde le meilleur moyen pour lutter contre les maladies. Mais il s'avere qu'actuellement l'ensemble de ces pays souffrent d'importantes penuries de produits pharmaceutiques. Quels que soient leurs modes d'approvisionnement (importation, fabrication locale par des entreprises nationales ou par des filiales de societes etrangeres) ces pays demeurent totalement tributaires de la politique commerciale des pays industrialises. Les rappoets etablis entre tiers-monde et industrie pharmaceutique n'ont pas permis jusqu'a ce jour de subvenir a ces immenses besoins. Chaque partie, sur la base de ses propres interets, applique une politique qui va a l'encontre de celle souhaitee par l'autre. Pour luter contre un niveau sanitaire catastrophique, ces pays ont un besoin urgent en medicaments essentiels, a bas prix. Mais actuellemnent, malgre une situation conomique souvet desastreuse, les gouvernements consacrent d'importantes ressources financieres a l'achat de specialites cheres et trop souvent inacaptees a la realite sanitaire de leurs pays. Il serait alors souhaitable que, parallelement a une restructuration des systemes d'approvisionnement, les fires pharmaceutiques des pays industrialises, et en l'occurence les laboratoires francais, donnent une nouvelle orientaton a leurs politique commerciale, en proposant aux pays en developpement des medicaments adaptes a leurs besoins specifiques.


  • Résumé

    For want of measures of prevention improving the sanitation, the medicines are still the best means for he third world to combat disease. But nowadays all these countries extremely lack of pharmaceutical products. The wathever modes of supply they have (import, local manufacture by national firms or by subsidiaries of foreign companies), these countries are still completely dependent upon the trading policy of the industrialized countries laboratories. The relatons between the third world and the pharmaceutic industry have not till now allowed them to supply these huge needs. Each side according to its own interests applies a policy whhich runs counter to that wished by the other side. In order to combat a catastrophic sanitary level these countries urgently need essential cheap medicines. But nowadays, in spite of an economical situation often disastrous, the governments assign important financial ressources to the purchase of expensive specialities too often unsuited to the sanitary reality of their countries. It is to be hoped that in a paralled direction with a reorganization of the systems of supply he pharmaceutical companies of the industrialized countries and as it is the french laboratories give a new orientation to their trading policies by offering the third world medicines adapted to their specific needs.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Toulouse 1 Capitole. Service commun de la documentation. Bibliothèque de l'Arsenal.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.