Comparaison des occlusives francaises et japonaises et application pedagogique a l'enseignement du francais aux etudiants japonais

par UTAKO KUKUCHI

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de PELAGIE SIMON.

Soutenue en 1986

à l'Université Marc Bloch (Strasbourg) .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Pour mieux acquerir la prononciation d'une langue etrangere, il faut, non seulement apprendre a prononcer chaque son, mais encore et surtout il faut maitriser le systeme phonatoire de la langue a apprendre. La difference fondamentale des occlusives francaises et japonaises consiste d'une part en la presence (pour les sourdes japonaises) et l'absence (pour les sourdes francaises) de l'aspiration, d'autre part la sonorite entiere pendant la tenue caracterise les sonores francaises. Ces indices sont lies au trait de tension. Concernant cette categorie de consonnes, des exercices de prononciation, adaptes aux etudiants japonais sont proposes a la fin.


  • Résumé

    To master the pronounciation of a foreign language, we must not only learn each soud, but we must also acquire the entire system of phonation. The foundamental difference of french and japanese stop voiceless consonants is composed of the presence (japanese) and the absence (french) of aspiration. For the voiced stops, the voiced french stops are caracterised by the entire sonority. These phenomenons are related to the tens. About this category of consonants, some exercises for japanese students are proposed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque nationale et universitaire de Strasbourg.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.