Aspects du système APL 90 : une extension orientée objet du langage APL

par Séga Sako

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Bernard Péroche.

Soutenue en 1986

à Saint-Etienne, EMSE en cotutelle avec Saint-Etienne , en partenariat avec École nationale supérieure des mines (Saint-Etienne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Malgré l'évolution des techniques et des environnements de programmation, les systèmes APL existants souffrent encore de certaines limitations. L'approche d'APL 90 a consisté à mettre en évidence ces faiblesses et à proposer certaines solutions. Ce qui nous a amené à définir une architecture logicielle de machine que nous appelons ALM 90, architecture autour de laquelle fut bâti le système APL 90. Au fur et à mesure que les systèmes APL évoluaient, plusieurs propositions d'extensions sont apparues. Les extensions qui nous semblent essentielles (tableaux généralisés, "strand notation" et opérateurs) ont été analysées en vue de leur intégration à notre système. La programmation orientée objet suscite de plus en plus d'intérêt de nos jours. Beaucoup de langages procéduraux proposent actuellement des extensions orientées vers la programmation objet. Nous nous sommes intéressés aux concepts de ce paradigme. Ce qui nous a conduit à définir un modèle orienté objet pour le langage APL que nous appelons OBJAPL 90. Ce modèle a été élaboré avec une vision des objets analogue à celle de SMALLTALK. APL 90 est un système qui propose à l'utilisateur de nouveaux types primitifs (atomes), de nouvelles structures de données (tables hash-codées), et de nouvelles méthodes de programmation expérimentales, grâce à son extension objet. Ecrit en C et opérationnel sous UNIX, APL 90 est disponible sur de nombreux ordinateurs (SM 90, SPS 7, Macintosh, HP 9000…. . ).

  • Titre traduit

    Aspects of APL 90 : an object oriented extensions to APL language


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (pagination multiple)
  • Annexes : Bibliographie

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Jean Monnet. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Ecole nationale supérieure des mines. Centre de documentation et d'information.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Joseph-Fourier.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MF-1986-SAK
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.