La bourse des valeurs : Terminologie comparée du français et de l'anglais

par CATHERINE RICARD RESCHE

Thèse de doctorat en LINGUISTIQUE

Sous la direction de Louis Guespin.

Soutenue en 1986

à Rouen .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ce travail de terminologie comparee a pour but l'etablissement d'un fichier informatise devant entrer dans le cadre d'une banque de donnees terminologiques. L'auteur s'attache a etudier la langue de la bourse des valeurs a travers la presse contemporaine specialisee, afin de la "rendre" telle qu'elle est dans la realite. L'ouvrage est compose de deux parties: la premiere partie est consacree a la theorie et la deuxieme est constituee par le fichier a proprement parler (deux mille entrees en tout, avec definitions et contextes, d'ou on a tire ici les lettres "a" en francais et "s" en anglais, a titre d'exemple et pour des raisons pratiques). Dans la partie theorique, l'auteur, apres avoir defini la terminologie comparee en l'opposant a d'autres disciplines (linguistique, lexicologie, traduction. . . ), analyse les problemes que pose le passage d'une langue dans l'autre, en soulignant les differences entre les civilisations et les systemes francais, britannique et americain, puis elle expose la methode. Un rappel des reformes recentes lui permet d'insister sur les creations qu'elles ont entrainees et d'analyser leur evolution dans la langue. Cette langue de la bourse est plus complexe qu'il n'y parait; en dehors des termes techniques, dont la nature et la formation sont examinees, elle s'enrichit d'images et d'adages qui sont egalement etudies. Un questionnaire-enquete effectue aupres des specialistes permet de repondre a certaines questions concernant la synonymie, la siglaison, les emprunts interlangues, etc. . . Le probleme de la normalisation est naturellement souleve par le constat de la polysemie de certains termes; enfin, le choix du fichier informatise est justifie par l'expose des avantages presentes par la formule d'une banque de donnees terminologiques et par les exigences de rigueur et de logique auxquelles l'informatisation oblige a se plier et qui garantissent la fiabilite du "produit fini".

  • Titre traduit

    The stock exchange : french-english comparative terminology


  • Résumé

    The aim of the author here is to study the terminology of the stock exchange through the contemporary press abd compare the french, british and american terms so as to establish equivalents which will later be computerized as part of a data bank. The study is composed of two parts: the first one concentrates on theory and the second one consists of "index cards" -two thousands of them with definitions and contexts, among which those starting with the letter "a" in french and the letter "s" in english have been chosen to appear here as an illustration of the whole. In the first part, the author tries to define comparative terminology by opposing it to other sciences (linguistics, lexicology, translation techniques. . . ). She analyses the problem raised by switching from one language to the other, underlining the differences that exist between the french, british and american civilisations and systems, and she explains her method. A brief review of the recent reforms helps her to illustrate the terms that have just been coined and comment upon their evolution in the language. The terminology of the stock exchange is more complex than it seems; apart from the technical terms, whose nature and formation are examined, it is also composed of images and adages which are worth stuying. A questionnaire sent to specialists throws some light on questions concerning synonyms, acronyms, terms borrowed from another language, etc. . . The issue of standardization is also raised by the observation of polysemic terms; finally the choice of the computerized formula is justified by the analysis of the advantages offered by a data bank and by the demands upon logic this system implies thus guaranteeing the accuracy of the whole.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (327 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : XB5860
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : XB5861
  • Bibliothèque : Université de Rouen. Service commun de la documentation. Section lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : XB5863

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 6997-1987-2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.