La logique de Hegel et les problèmes traditionnels de l'ontologie

par André Doz

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jacques d' Hondt.

Soutenue en 1986

à Poitiers .


  • Résumé

    La discipline nommée "logique" par Hegel est en fait très différente de ce qu'on entend d'ordinaire par ce mot. C'est une "philosophie spéculative", c'est à dire une reprise du projet traditionnel de la métaphysique. Celle-ci présente la structure que Heidegger a nommée onto-théologique. De fait la logique de Hegel est une élaboration nouvelle des problèmes traditionnels de l'ontologie ; ceux-ci sont fortement déterminés par le fait, souligné par Aristote, que "l'être se dit de multiples façons". Certes la pensée hégélienne abaisse l'être proprement, en l'opposant au "se poser soi-même" ; malgré cela la logique est d'un bout à l'autre une élucidation du concept d'être et, finalement, une détermination de la forme suprême de l'être comme idée absolue. Après l'introduction qui expose la problématique, l'ouvrage retrace en douze chapitres le développement de la logique en l'examinant sous cet angle. L'examen de la première triade être, néant, devenir montre que Hegel ne méconnait nullement les apports de Platon et d'Aristote : il unifie la thèse parménidienne de l'unité et le principe de différenciation platonico-aristotélicien qui rattache le néant à la determinéité. On montre aussi que la théorie hégélienne du concept renouvelle les solutions néoplatoniciennes et théologiques du problème platonico-aristotélicien de l'universel prédicatif on peut ainsi mettre en relief la portée ontologique des théories du jugement et du syllogisme. La conclusion souligne que le trait de la présence une et constante s'exprimant dans les présences multiples et transitoires détermine le concept de "sujet", qui lui-même détermine la solution hégélienne des problèmes traditionnels ; cette solution est "digne de question" comme la tradition à laquelle elle appartient


  • Résumé

    The science called "logic" by hegel is really very different from what is generally called by this name. For Hegel, it is specifically a "speculative philosophy", that is to say a renewal of the traditional project of metaphysics. This one presents the structure named by Heidegger "onto-theological". Truly hegel's logic is a new work out of traditional ontological problems. These problems are strongly determined by the fact, pointed out by Aristotle, that "being is said in many ways". Truly, the hegelian thought reduces being by opposing it to the self-position ; yet logic is a work out of the being-concept and a determination of the highest form of being as "absolute idea". After the introduction this book draws the development of the "logic" by examining it from this point of view, in twelve chapters. The examination of the first triad : being, nothing, becoming, shows that hegel does know really plato's and aristotle's contributions : he unifies the parmenidian thesis of the unity and the platonic-aristotelian principle of differenciation. Which links nothingness to determinateness. On the other side it is explained that the hegelian theory of concept renews the neoplatonistic and theological solutions of the platonico-aristotelian problem of the predicative universal ; thus it is possible to understand the ontological relevance of the theory of judgment and syllogism. The conclusion points to the feature of the one and constant presence, expressing itself in the multiple and the transient, as determining the concept of subject, which itself determines the hegelian solution of the traditional problems. This solution is worthy of questioning, just as the tradition to which it belongs

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (X-681 f. multigr.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Poitiers. Service commun de la documentation. BU Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 27-1986-1(1-2)

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MFL 200263/1986/1
  • Bibliothèque : Université Charles de Gaulle. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5427-1986-1
  • Bibliothèque : Université Paris-Est Créteil Val de Marne. Service commun de la documentation. Section multidisciplinaire.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 86-59
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.