La coopération monétaire au sein de la zone franc face aux crises du franc Français

par Félix Deh

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Jean-Richard Sulzer.

Soutenue en 1986

à Paris 13 .


  • Résumé

    Depuis quelques années et cela malgré la parfaite imbrication des monnaies de la zone franc, les liens économiques entre la France et les treize états d'Afrique se distendent. A cela s'ajoute le fait que le franc français a connu des crises graves. C'est cette double situation particulière qui nous a amené à décomposer ces travaux de recherche en trois parties. La première partie présente la zone franc tant dans son évolution historique que dans la particularité de son fonctionnement. Les efforts faits par les partenaires africains ont été ensuite mis en évidence, non seulement dans leur apprentissage de la gestion monétaire mais aussi dans la création progressive d'organismes sous régionaux a caractère commercial. La deuxième partie est une sorte de bilan de la coopération monétaire économique et financière entre les états africains et la france. Elle permet en particulier de comprendre comment, sur une longue période, les états africains assurent concrètement et consolident leur développement, défendent la parité de leur monnaie et surtout pratiquent la solidarité entre eux. Enfin, la troisième partie analyse les répercussions des crises du franc français et de ses réajustements tant sur les monnaies des partenaires africains de la zone franc que sur les secteurs principaux de leurs économies. L'ampleur des difficultés rencontrées par ces états sur le corps entier de leurs économies du fait de ces crises du franc français prouvent concrètement que les accords monétaires signes avec la France, avec pour clé de voûte les comptes d'opérations, justifies dans les années soixante et soixante dix, ne le sont plus aujourd'hui. Par conséquent, il est tout a fait possible d'imaginer dans cette situation nouvelle, une coopération monétaire entre ces deux groupes de pays basée sur la confiance et sans comptes d'opérations. Les états africains de la zone franc seront de ce fait responsabilises encore un peu plus. Ce qui leur permettra de se défaire progressivement de comportements d'assistes et surtout de faire preuve de plus de dynamisme et d'imagination dans des initiatives économiques et financières nationales et sous-régionales.


  • Résumé

    Despite the perfect correlation of the currencies in the franc zone, the economic ties between France and the thirteen African states have been weakening over the last few years. Added to this, is the fact that the French franc has experienced serious crises. The two aspects of the situation have led us to divide this research into three parts: the first part presents the historical evolution of the franc zone as well as details of how it operates. The efforts made by the African partners are then shown, not only in terms of apprenticeship in monetary management, but also with reference to the progressive creation of sub-regional organisations of a commercial nature. The second part is an assessment of the economic and financial monetary cooperation between the African states and France. This section, in particular, enables us to see how, over a long period, the African states have ensured and consolidated their development, and defended the parity of their money and maintained solidarity between themselves. Finally, the third part analyses the repercussions of the crises of the French franc and the currency readjustments of its African partners in the franc zone and the main sectors of their economies. The extent of the difficulties encountered by these states in all areas of their economies, due to the crises of the French franc, show specifically that the monetary agreements signed with France and based on operational accounts justified in the sixties and seventies. Are no longer so. As a result, it is perfectly possible in this new situation to envisage a monetary cooperation between these two groups of countries based on trust and without operational accounts. Due to this, the African states in the franc zone will take still more responsibility. This in turn will enable them to gradually abandon the assisted situation and, above all, to demonstrate more dynamism and imagination in the national and sub-regional economic and financial initiatives.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 13 (Villetaneuse, Seine-Saint-Denis). Bibliothèque universitaire. Section Droit/Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH 1986 007
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.