Ionisation multiphotonique résonnante : application à la dissociation unimoléculaire d'ions polyatomiques

par Joël Lemaire

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Directeur de thèse inconnu.

Soutenue en 1986

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Une méthode originale de formation d’ions polyatomiques par ionisation résonnante à deux photons de couleurs différentes avec un spectromètre de masse à temps de vol comme moyen de détection est présentée. Parmi les nombreuses applications possibles, nous avons étudié la spectroscopie des cations de quelques molécules aromatiques : aniline, phénol et phénétole et plus particulièrement la photodissociation des ions phénétole préparés dans des états parfaitement définis. Dans le domaine d’énergie interne de l’ion compris entre 2. 4 et 3. 3 eV, nous avons déterminé deux voies non-compétitives de dissociation, le spectre de photodissociation de l’ion phénétole et la variation de la constante de vitesse en fonction de l’énergie pour la formation du fragment C₆H₅OH+. Ces résultats ne peuvent pas être interprétés simplement à l’aide des théories RRKM ou QET. Un schéma réactif complexe, basé sur la conversion de l’état initialement excité vers deux états non-couplés a été proposé pour expliquer les observations expérimentales.

  • Titre traduit

    Resonant multiphoton ionization : application to the monomolecular dissociation of polyatomic ions


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (171 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 156-171

Où se trouve cette thèse ?