Étude de la compétition chez la luzerne : comparaison de la structure génotypique de deux populations

par Laurence Delefosse

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de Jean Génermont.

Soutenue en 1986

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Le but de cette étude est de mieux comprendre la relation entre rendement en pépinière (plantes isolées) et rendement en champ pour la luzerne, et donc l'importance de la compétition. Deux populations sont comparées, l'une a un rendement moyen en pépinière mais très bon en champ, l'autre a un rendement meilleur en pépinière mais moins bon en champ. Des données isozymiques obtenues par électrophorèse nous permettent de suivre la structure génotypiques des deux populations dans différentes conditions de culture avec ou sans compétition: plantes isolées élevées en serre (germination), pépinière au champ, et trois années en parcelles denses. La comparaison des structures génotypiques, des fréquences alléliques et de divers paramètres qui en dépendent permet de distinguer les deux variétés et les cinq conditions de culture entre elles

  • Titre traduit

    Study of competition for alfalfa : comparison of two populations' genotypic structure


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (68 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 62-68

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1986)303
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.