Études structurales de complexes d'uranium avec des macrocycles, en phase solide et en solution

par Anne Dejean de La Batie

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Directeur de thèse inconnu.

Soutenue en 1986

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Le but de cette étude sur la complexation de différents degrés d'oxydation de l'uranium par des ligands macrocycliques est de préciser la structure moléculaire de ces complexes en phase solide et en solution. La diffraction des rayons X a fourni cette structure dans le cas où des monocristaux ont été obtenus, la RMN paramagnétique a permis d'accéder à la structure des complexes en solution et l'EXAFS s'est avéré bien adapté à éclaircir ce problème structural à la fois en phase solide et en solution. Nous avons montré que l'EXAFS pouvait s'appliquer à l'uranium quelque soit le degré d'oxydation. Son application en solution a permis d'obtenir la structure de l'uranyle hydraté et de montrer une désinsertion de l'uranyle hors de la 18 - couronne - 6 dans l'acétronitrile. Nous avons mis en évidence la solubilisation des hydroxydes d'uranyle et d'uranium IV par les cyclodextrines. La RMN et la polarographie ont permis de montrer l'existence d'une complexation et de déterminer les fonctions complexantes de la cyclodextrine. Nous avons synthétisé le diamine - N - oxyde du cryptand [222]. La résolution de la structure de divers composés contenant ce macrocycle nous a révélé que cette molécule amphiphile possédait la propriété de « figer » par cristallisation la solution mère. Nous avons étudié des composés macrocycliques de l'uranium III. L’EXAFS a mis en évidence l'insertion de l'uranium III dans la 18 - couronne - 6 dans le complexe U₃ (BH₄)₉ (18-couronne-6)₂. La structure du complexe (U(BH₄)₂dccB)⁺₂ (UCl₅BH₄)²⁻ a été déterminée par diffraction des rayons X. L'uranium III est inséré dans dccB. La RMN a montré que la 18 - couronne- 6 et l'isomère B de la dicyclohexyle 18 - couronne- 6 stabilisaient le cation U(BH₄)⁺₂ dans le dichlorométhane et que le cryptand [222] stabilisait U(BH₄)₃ dans le 4nitrométhane.

  • Titre traduit

    Structure of macrocyclic uranium complexes in solid and in solution


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (175 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1986)254
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.