Hétérogénéité des lignines de peuplier : mise en évidence systématique

par Catherine Lapierre

Thèse de doctorat en Sciences biologiques

Sous la direction de Bernard Monties.

Soutenue en 1986

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Un protocole de fractionnement des lignines par des méthodes douces (ultrabroyages et hydrolyses par des cellulases) a permis d’obtenir successivement et à partir du même échantillon de bois trois fractions solubles de lignines LM, LE et LR. Appliqué au Peuplier (bois normal, de tension ou opposé), il a permis d’isoler 60 à 80% environ des lignines totales. Les principales caractéristiques structurales des fractions de lignines, telles que leur composition monomérique (rapport unités syringyles/unités guaïacyles) ou leur teneur en liaisons alkyl aryl éthers, ont été étudiées par plusieurs méthodes indépendantes et complémentaires. Parmi les méthodes spectrométriques (UV, IR et RMN), la résonance magnétique nucléaire du carbone 13 a été plus particulièrement développée, grâce à la préparation de fractions de lignines enrichies en ¹ ³ C par incorporation photosynthétique de ¹ ³CO2 dans les Peupliers. Cet enrichissement a rendu possible l’utilisation de techniques RMN ¹ ³C particulières, telle que la RMN bidimensionnelle « INADEQUATE ». Parmi les méthodes de dégradation chimique, une méthode originale de solvolyse acide des lignines, la thioacidolyse (solvolyse en milieu dioxanne-éthanethiol, 9/1, v/v, 0,2N BF3 éthérate) a permis de caractériser, avec un rendement élevé, les unités liées par liaisons alkyl aryl éthers. Les résultats obtenus par ces méthodes concordent et révèlent sans ambiguïté que les fractions LM, LE et LR des lignines de Peuplier diffèrent par leurs caractéristiques structurales : les fractions LE sont, en particulier, les plus riches en unités syringyles et présentent corrélativement la plus forte teneur en liaisons alkyl aryl éthers et la plus faible teneur en groupe OH phénoliques. Ces variations structurales systématiquement observées sur des fractions solubles de lignines isolées du même échantillon de bois de Peuplier, suggèrent l’existence d’une hétérogénéité structurale des lignines de Peuplier in situ.

  • Titre traduit

    Evidence of poplar lignino heterogeneite : a systematic study


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (304 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 230-245

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1986)220
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.