Spectroscopie laser de MgO et étude des réactions de harponnage à courte distance Mg(³P) + N₂ O et Mg(¹ S) + Cl₂

par Bernard Bourguignon

Thèse de doctorat en Sciences physiques

Sous la direction de Guy Taieb.

Soutenue en 1986

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Le sujet de cette thèse est l'étude expérimentale de la dynamique réactionnelle de réactions chimiques simples entre l'atome de magnésium protoxyde d'azote ou le chlore. La technique employée pour obtenir un diagnostic sur la réaction chimique est la fluorescence Induite par laser (FIL) de l'un des produits de réaction, MgO ou MgCI. Les données spectroscopiques disponibles sur les états triplets de MgO étant Insuffisantes, Il a été nécessaire de faire une étude approfondie de ces états. Dans les expériences de spectroscopie, des spectres d'excitation laser à haute résolution (laser à colorant pulsé avec étalon Intra-cavité) ont été enregistrés, avec détection sélective de la fluorescence dans des réglons spectrales choisies de façon à simplifier le spectre d'excitation. Plusieurs transitions électroniques nouvelles ont été attribuées et analysées en rotation. Les états triplets de MgO a v=0,1 et d v=0, et partiellement v=1, ont été caractérisés, et ces résultats ont permis en retour d'extraire les populations de vibration-rotation de MgO à partir des spectres de FIL de MgO «naissant» produit par réaction entre Mg et le protoxyde d'azote. Les populations naissantes de MgCI formé par la réaction de Mg avec le chlore ont été obtenues avec un montage de type jet sur gaz. Les deux réactions chimiques étudiées sont des réactions de «harponnage», dans lesquelles le saut d'électron de l'atome métallique vers la molécule a lieu à courte distance; les deux systèmes diffèrent profondément du point de vue de la structure électronique de l'ion négatif Intermédiaire. Pour les deux réactions, nous avons observé que l'énergie de vibration du produit (MgO ou MgCI) est extrêmement faible, alors qu'il est admis que les réactions de harponnage conduisent à une grande excitation vibrationnelle dans les produits de réaction; nous avons montré que ce résultat est compatible avec le mécanisme de harponnage, et que la faible excitation vibrationnelle obtenue est due à la faible distance internucléaire du saut d'électron. Les énergies de rotation de MgO et MgCI sont par contre très différentes, et peuvent être reliées à la différence de structure électronique de l'ion négatif Intermédiaire.

  • Titre traduit

    Laser spectroscopy of MgO and study of the short distance harpooning reactions Mg(³P) + n₂ O et Mg(¹ S) + Cl₂


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (217 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 207-212

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1986)169
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.