Les enzymes immobilisés : un outil pour la synthèse d'oligosaccharides et d'acides sialiques

par Christine Gautheron

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Serge David.

Soutenue en 1986

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    L'utilisation d'enzymes peut permettre de résoudre certaines difficultés en synthèse oligosaccharidique. Dans ce travail, un cycle à cinq enzymes immobilisés permettant la galactosylation en 1-4 d'un résidu -acétylglucosamine est proposé. L'enzyme catalysant la réaction de glycosylation, l'UDP­ galactose : -acétylglucosamine (1-4)-galactosyltransférase, est purifié à partir de colostrum de vache - Le donneur de galactose, l'UDP-galactose, est régénéré in par un cycle catalytique faisant intervenir quatre autres enzymes. Ce modèle cherche à être étendu à la synthèse d'autres oligosaccharides : les glycosides d'acides sialiques - Le cycle de sialylation élaboré est similaire au précédent. L'utilisation d'une aldolase particulière, l'acylneuraminate pyruvate lyase, permet de disposer de quantité non limitante en différents acides sialiques (acide N-acétylneuraminique, acide -glycolylneuraminique et acide - acétyl-9-0-acétylneuraminique).

  • Titre traduit

    Immobilized enzymes : a tool for the synthesis of oligosaccharides and sialic acids


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (127 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?