Contribution à l'étude de la transmission de la virescence florale du cotonnier (Gossypium hirsutum L. ) au Burkina Faso

par Jean Laboucheix

Thèse de doctorat en Biologie animale. Entomologie

Sous la direction de Joseph Bergerard.

Soutenue en 1986

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .

Le président du jury était Joseph Bergerard.

Le jury était composé de Joseph Bergerard, Ginette Laugé, Robert Delattre.


  • Résumé

    La virescence florale du cotonnier, encore appelée phyllodie, est une maladie qui affecte les plantations au Burkina Faso. Avec le développement de la culture cotonnière, elle a pris une certaine extension et des flambées d'allure épidémique peuvent se produire et affecter assez sérieusement la production dans certaines zones. Elle débute par un verdissement des boutons floraux (virescence), se développe avec la transformation progressive des structures florales en lames foliacées, accompagnée parfois de jaunissement foliaire, et évolue vers le stade phyllodie, avec prolifération dense de petites feuilles portées par des rameaux grêles. La plante devient stérile et inapte à toute production. La maladie est associée à la présence d'organismes de type mycoplasme, et c'est le premier cas de ce genre décrit en Afrique. Les travaux exposés dans la présente étude ont permis de mettre en évidence le rôle vecteur d'Orosius cellulosus (Homoptera, Cicadellidae) dans la transmission de la maladie, et de préciser le rôle de Sida cordifolia et de S. Rhombifolia (Malvaceae) comme plantes-hôtes et possibles sources d'inoculum. Le rôle d'un certain nombre d'autres plantes-hôtes ou plantes refuges (Mitracarpus scaber, Sesamum sp. ) est également discuté. A la suite des essais de transmission inter et intraspécifiques, l'existence d'un même mycoplasme responsable de la virescence florale du cotonnier et de celle de Sida sp. Est envisagée. L'étude des modalités de transmission de la maladie montre que les deux sexes sont aptes à la transmission mais pas les larves. La biologie et la dynamique des populations d'O. Cellulosus sont décrites, et les variations de sex-ratio observées chez le vecteur en fonction des plantes-hôtes sont étudiées.

  • Titre traduit

    Contribution to the study of the transmission of the floral virescence of cotton (Gossypium hirsutum l. ) in Burkina Faso


  • Résumé

    The floral virescence of cotton, also called phyllody, is a disease which affects cotton fields in Burkina Faso (Former Upper Volta). With the development of cotton growing, it has taken a certain extent and epidemic strokes may happen and affect seriously cotton production in some areas. The disease starts with a greening of floral buds (virescence), followed by a progressive transformation of floral structures into foliar like elements and by a dense proliferation of small leaves (phyllody). Foliar yellowing may happen. Cotton plant becomes sterile and unable to produce. The disease is associated with the presence of MLO (mycoplasma like organisms) and is the first of this kind to be described in Africa. The present study establishes the responsibility of Orosius cellulosus (Homoptera, Cicadellidae) in the disease transmission, and the role of Sida cordifolia and S. Rhombifolia (Malvaceae) as host-plants and inoculum reservoir is discussed, as well as the presence of other plants such as Mitracarpus scaber and Sesamum sp. Through various transmission tests, the existence of a common MLO in both diseases of cotton and Sida sp. Is considered. The study of the different aspects of the transmission of the disease shows that both sexes are able to transmit, but not nymphs. Biology and dynamics of populations of O. Cellulosus are described, and differences in sex-ratio according to various host-plants are discussed.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (156 f.-[6] p. de pl.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 149-156

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1986)135
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.