Réalisation d'un dispositif "jet-gaz" pour l'étude de la collision réactive Mg + Cl₂→ MgCl + Cl par spectroscopie laser du radical MgCl

par Mohammed Ali Gargoura

Thèse de doctorat en Physique atomique et moléculaire quantique

Sous la direction de Directeur de thèse inconnu.

Soutenue en 1986

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Ce mémoire présente la réalisation d’un dispositif « jet sur gaz » qui permet l’étude de collisions réactives par chimiluminescence ou fluorescence induite par laser dans des conditions de « collision unique », c’est-à-dire avant que des collisions secondaires ne viennent modifier la distribution initiale d’énergie dans les produits. Une technique de détection des pets atomiques de très faible intensité par fluorescence induite en utilisant une cathode creuse est décrite et utilisée pour la première fois. Une contribution à la spectroscopie de la transition A2Il → X2Σ+ du radical MgCl est fournie, et les premiers résultats de la dynamique de la réaction : Mg(1S) + Cl₂ (1Σg+) → MgCl (X2Σ+) + Cl(2P) sont donnés.

  • Titre traduit

    Realization of a beam-gaz apparatus to study the reactive collision Mg + Cl₂→ MgCl + Cl using laser spectroscopy of MgCl radical


  • Résumé

    We describe in this work an experimental set up « beam-gas » used to study reactive collisions by chemiluminescence or laser-induced fluorescence, in « single collision » , i. E. Before secondary collisions modify initial energy distribution in the products. A technique of detection of very low intensity atomic beams by using fluorescence with a hollow cathode is described, and used for the first time. Some spectroscopic date on the A2Il → X2Σ+ transition of the MgCl radical are improved, and first results of the dynamics of the Mg(1S) + Cl₂ (1Σg+) → MgCl (X2Σ+) + Cl(2P) reaction are given.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (115 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. en fin de chapitres

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1986)127
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-034329
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.