A propos du potentiel nucléon-nucléon : courants d'échange mésoniques et approche relativiste de la structure nucléaire

par Jean-François Mathiot

Thèse de doctorat en Sciences physiques

Sous la direction de Alain Bouyssy.

Soutenue en 1986

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Les développements présentés dans cette thèse concernent plusieurs aspects de la physique nucléaire aux énergies intermédiaires, comme conséquence de la description du potentiel nucléon-nucléon en termes d’échange de mésons. La contribution des courants d’échange mésoniques est étudiée dans le cas du deutéron (capture thermique et électro désintégration près du seuil). Une description cohérente de ces processus est discutée, en insistant particulièrement sur la portée effective de ces courants, pour des transferts allant jusqu’à environ q2≈ 1 (GeV/c)2. La structure des noyaux finis, et de la matière nucléaire, est ensuite analysée dans le cadre d’un formalisme relativiste, où l’on tient compte explicitement de la composante d’énergie négative des nucléons de la mer de Fermi. Le mécanisme de saturation de la matière nucléaire est étudié en détails et comparé à la limite non-relativiste. Les propriétés des noyaux finis sont ensuite discutées. Enfin, le comportement du nucléon dans le milieu nucléaire est envisagé, de manière plus qualitative, aux vues des différents résultats discutés précédemment. Un lien entre la polarisation du nucléon (composante de trois quarks de valence), le paramètre d’incompressibilité et la position de la première résonance monopolaire du nucléon est présenté.

  • Titre traduit

    About the nucleon-nucleon potential : meson exchange currents and relastivistic approach to nuclear structure


  • Résumé

    Various aspects of nuclear physics at intermediate energies, in connection with the description of the nucleon-nucleon potential in terms of mesons, are presented in this thesis. The meson exchange current contribution is studied in the case of the deuteron (np capture and electrodisintegration near threshold). A consistent description of these processes is discussed, with particular emphasis on the effective range of the current, for momentum transfers as large as q2≈ 1 (GeV/c)2. The structure of finite nuclei and nuclear matter is then analysed in the framework of a relativistic formalism, in which the negative energy component of the nucleon wave function is explicitly taken into account. The nuclear matter saturation mechanism is studied in details and compared with the non-relativistic limit. Properties of finite nuclei are also discussed. Finally, the structure of the nucleon itself in the nuclear medium is investigated. A connection between the polarisation of the nucleon (three valence quark components), the incompressibility parameter and the mass of the first monopole excitation of the nucleon is presented.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (193 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 192-193 (32 réf.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1986)126
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-034328
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.