Réaction par transfert monoélectronique : substitution nucléophile radicalaire en chaine Srn1 en série aliphatique fonctionnalisée : réactivité et application synthétiques

par Ali Amrollah-Madjdabadi

Thèse de doctorat en Sciences physiques. Chimie

Sous la direction de Directeur de thèse inconnu.

Soutenue en 1986

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Les anions dérivés de nitroalcanes fonctionnalisés HA’NO₂ ont été montrés être de bons nucléophiles vis-à-vis de substrats p. NO₂ C₆H4CH₂ X (Ar1X) ou de gem-halo nitroalcanes fonctionnalisés XA’NO₂ dans des réactions SRNl menant à des produits nouveaux de type AR1A’NO₂ et O₂ NA’A�����NO₂. La réactivité des mercaptans RSH vis-à-vis de XA’NO2 est variable selon la structure de R : la dimérisation O₂ NA’A’NO₂ est observée si R = t-But, alors que la substitution, avec formation de produit de type RSA’NO₂ est observée si R = p. NO₂ C₆H ₄. La réduction par RSH permet diverses applications synthétiques : 1) la transformation aisée de BrA’NO₂ en HA’NO₂ à partir duquel on peut obtenir quantitativement ClA’NO₂, 2) la réalisation d’une réaction de couplage entre BrA’NO₂ et ClA’NO₂ menant à NO₂ A’A’’NO₂ plus facilement que par la réaction SRNl directe entre HA’NO₂ et XA’’ NO₂ , ou XA’ NO₂ et HA’’ NO₂. En opposant XA’ NO₂à des nucléophiles dérivés de composés β-dicétoniques on obtient des oléfines tétrasubstituées tri- ou trétrafonctionnalisées, qui sont les précurseurs d’hétérocycles oxygénés complexes. Les mécanismes réactionnels sont discutés, et de nombreux compléments sont apportés surtout en ce qui concerne les piégeages.

  • Titre traduit

    Single electron transfer reactions chain radical nucleophilic substitution Srn1 in functionalized aliphatic series : reactivity and synthetic applications


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (136 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 130-135

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1986)106
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.