Préparation et réactivité d'équivalents de dihydropyridines : utilisation pour la synthèse d'alcaloides

par Martine Bonin

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Directeur de thèse inconnu.

Soutenue en 1986

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Nous présentons dans cette thèse une méthode générale de synthèse d’alcaloïdes dialcoyl-2,6 pipéridiniques. Des réactions d’alcoylation et de réduction stéréosélectives d’intermédiaires cyano-2 pipéridines ont conduit à la dihydropinidine et à la solénopsine-A disubstitués respectivement cis et trans. La réactivité particulière que présentent les synthons α-amino-nitriles pipéridiniques en présence d’alumine a été utilisée pour la synthèse de deux structures isomères cis et trans décahydroquinoliniques de la pumiliotoxine-C. Selon le même schéma biomimétique la synthèse énantiosélective de cette toxine de grenouille a été réalisée à partir d’un nouveau synthon chiral cyano-2 oxazolo-6 pipéridine. Par une étude approfondie de la structure de divers α-amino-nitriles pipéridiniques par RMN de 1H et de 13C nous avons mis en évidence dans ces molécules un effet anomère analogue à celui des glucopyrannoses.

  • Titre traduit

    Synthesis and reactivity of dihydropyridine equivalents : utilization for alcaloid synthesis


  • Résumé

    A general method of synthesis of 2,6-dialkyl piperidine alkaloids is presented in this work. Reaction of alkylation and stereoselective reduction of 2-cyano piperidine intermediate products have led to the dihydropinine and to the solenopsine-A, disubstituted cis and trans respectively. The particular reactivity of the piperidine a-aminonitrile synthons on alumina has been used ta synthetize two cis and trans decahydroquinoline isomers of the pumiliotoxine-C. The enantioselective synthesis of this batracian toxine has also been achieved following the same biomimetic route, using a new 2-cyano 6-oxazolo piperidine chiral synthon. A careful study of various piperidine α-aminonitriles by NMR - 1H and – 13C has led to the discovery of an anomeric effect in these molecules, similar to the one observed in the glucopyranoses.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (250 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 245-250

Où se trouve cette thèse ?