Dynamique sédimentaire des séries miocènes de la région de Quseir (Egypte), bordure Nord-Ouest de la Mer Rouge

par Nicolas Roussel

Thèse de doctorat en Pétrologie et minéralogie

Sous la direction de Bruce Harold. Purser.

Soutenue en 1986

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .

Le président du jury était Bruce Harold. Purser.


  • Résumé

    La sédimentation miocène contemporaine de l’ouverture du bassin de la Mer Rouge a été fortement influencée par la tectonique en distension. L’initiation du « rifting » est caractérisée par le jeu normal des accidents de direction N140, associé aux jeux décrochants des accidents de direction N-S et E-W. Les dépressions ainsi créées, allongées NW-SE, accueillent les sédiments continentaux miocènes du groupe A (25 MA) ; elles sont alimentées par l’érosion des reliefs modérés qui les bordent à l’Est comme à l’Ouest. Par la suite, toutes les directions structurales fonctionnent en failles normales, l’effondrement s’accentue et la mer recouvre les horsts et les grabens les plus orientaux. Deux bassins secondaires sont distingués dans la région de Quseir. Au Nord le Bassin du Zarib, tardivement subsident, il est caractérisé par une morphologie irrégulière (horsts et grabens) ; et au Sud le Bassin du Bahari, préférentiellement subsident, il se caractérise par une morphologie plus douce. Ces contrastes morphologiques sont directement responsables de la différenciation des dépôts en talus ou plateformes. La sédimentation est d’abord mixte, terrigène et carbonatée (groupe B) ; les horsts jouent le rôle de promontoire favorable au développement des carbonates de faible profondeur, et de barrière guidant le transit des sédiments silico-détritiques dans les gouttières. A la suite d’un dernier rejeu, les escarpements de ces reliefs structuraux sont recouverts par de spectaculaires talus sédimentaires. Puis, le confinement général du bassin se traduit par le dépôt d’une série évaporitique (groupe C) qui annule les contrastes morphologiques. L’intense dolomitisation subie par l’ensemble des carbonates est vraisemblablement à mettre en relation avec ce régime évaporitique.

  • Titre traduit

    Sediments dynamics of miocene Quseir area series (Egypt), northwestern Red Sea border


  • Résumé

    Miocene sedimentation, contemporaneous with initial rifting of the Red Sea basin, has been strongly influenced by distensional tectonics. The beginning of the rifting is characterised by normal movements along N140 faults, and strike-slip of N-S and E-W faults. The resulting structural troughs, elongated NW-SE, received continental Miocene sediments of Group A (25 MY); they were supplied by erosion of moderate relief to the Est. Subsequently, all structural directions functioned as normal faults, subsidence leading to marine environments. Two secondary basins are distinguished in the Quseir area. Ln the North the Zarib Basin is characterised by an irregular morphology (horsts and grabens); and a southern Bahari Basin, which subsided earlier, is characterised by the regularity of its morphology. The morphological contrast is directly responsible for differenciation into talus and platform facies. Lnitialy, sedimentation is mixed terrigenous and carbonate (Group B) ; horsts correspond to clearly defined bathymetric highs favouring development of shallow carbonates and these tend to block the transit of silici-clastics sediments. The structural escarpments are overlain by spectacular sedimentary talus. Ultimately, general restriction of the basin lead the deposition of Group C evaporitic which drown the morpho-structural relief. An intense dolomitisation has affected all carbonates.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (206 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr., 8 p.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Montpellier. Bibliothèque Géosciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : ROU
  • Bibliothèque : Université Paris-Sud (Orsay, Essonne). Service Commun de la Documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 0g ORSAY(1986)82
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TH2014-034301
  • Bibliothèque : Mines ParisTech. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : EMF 20535-8

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Service interétablissements de Documentation (Saint-Martin d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire de Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MF-2000-ROU
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.