Caractérisation d'un canal hertzien en période de trajets multiples

par Michel Sylvain

Thèse de doctorat en Sciences physiques

Sous la direction de Jacques Lavergnat.

Soutenue en 1986

à Paris 11 , en partenariat avec Université de Paris-Sud. Faculté des Sciences d'Orsay (Essonne) (autre partenaire) .


  • Résumé

    Cette thèse présente des résultats obtenus dans l'étude du canal hertzien affecté de trajets multiples en vue de la mise au point d'une méthode de prévision de la qualité des liaisons. La méthode utilisée consiste à caractériser le canal de propagation par une modélisation mathématique de sa fonction de transfert sur une bande de fréquence d'environ 50 MHz de large. On présente d'abord une vue d'ensemble de l'état des connaissances sur les phénomènes de trajets multiples, puis l'expérience PACEM 1 qui a fourni l'essentiel des données utilisées au cours de l'étude. Il est alors montré que trois modèles mathématiques sont utilisables, chacun dépendant de trois paramètres, et les liens entre ces modèles et le modèle physique multirayons sont établis. La loi de probabilité conjointe des paramètres des modèles est alors étudiée sur trois liaisons. On trouve la même forme mathématique sur les trois liaisons, et la loi de probabilité obtenue dépend de deux coefficients statistiques. La connaissance des valeurs de ces coefficients sur un bond quelconque permet d'en prévoir la qualité. La dernière partie de l'étude montre que des mesures de propagation simples permettent d'obtenir ces valeurs avec une approximation raisonnable. En conclusion sont indiquées les points critiques qui devraient faire l'objet des futures études, et les expériences actuellement prévues.

  • Titre traduit

    Multipath propagation radio link characterization


  • Résumé

    Ln this dissertation are given the results of a study of microwave links during multipath propagation. The aim of this study was to settle a prevision method of the quality of a link. The method used is based on a mathematical modelling of the transfer function of the propagation channel on a bandwidth about 50 MHz wide. An overview of the present knowledge of mu1tipath phenomenon is first given; the PACEM 1 experiment, which gave most of the experimental support, is then described. It is shown that three mathematical models, each one having three parameters, can be used. Their relationship with the physical multipath model are established. The joint probability laws of the model parameters are then studied on three different links. It is observed that the mathematical form is the same on all links, except for the values of two statistical coefficients. Aknowledge of the numerical values of these coefficients allows one to predict the quality of a link. In the last part of the study is shown how to deduce a rather good estimation of these coefficients from simple propagation data. In conclusion, critical points needing more studies, and future planned experiments, are enumerated.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (141 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 63-64

Où se trouve cette thèse ?