Le dialecte cretois ancien

par Monique Bile

Thèse de doctorat en Études grecques

Sous la direction de Olivier Masson.

Soutenue en 1986

à Paris 10 .


  • Résumé

    Il s'agit d'une monographie portant sur un dialecte particulier celui qui a ete parle en crete, du viiie au ie siecle avant notre ere et dont le document le plus important est appele " les lois de gortyne" (ve siecle). Les termes sont etudies pour leurs caracteristiques phonetiques, morphologiques, syntaxiques et lexicales. L'examen des formes montre une difference linguistique entre gortyne et les autres cites cretoises. Gortyne, avec le maintien des vieilles formes, est plus conservatrice. L'unite de ces inscriptions reside dans l'utilisation des mots epichoriques pendant toute l'histoire du dialecte. L'examen des textes permet d'aboutir a une conclusion : il est impossible de discerner un cretois central, un cretois occidental et un cretois oriental, ainsi que le font tous les manuels de dialectologie grecque. En effet, sur le plan geographique, on distingue, en crete, six regions geomorphologiques. Au niveau linguistique, il y a interet a parler simplement de "cretois". Car, a part gortyr et une demi-douzaine de cites, qui livrent des textes depuis le viiie siecle, la plupart des cites cretoises ne produisent des documents qu'a partir de l'epoque hellenistique, donc au iiie siecle. On ne peut donc comparer des faits separes par la chronologie. Le contenu des inscriptions est d'ordre juridique et emane des autorites politiques cretoises. Dans ces textes, c'est le niveau social le plus eleve qui s'est exprime. Ici, politique et linguistique se rejoignent: la decision d'utiliser ou non le dialecte est un fait, qui s'explique dans le cadre de la politique menee par gortyne et les autres cites cretoises. Si l'on peut suivre le gortynien pendant une tres longue periode, on peut, depuis le iiie siecle etudier la langue des autres inscriptions cretoises, qui est celle de la koine dorienne.


  • Résumé

    It is a monograph about a particular dialect, wich has been spoken in crte since the viiie century till the ie century b. C, and of which the most important document is called "the law of gortyn" (ve century b. C. ). The words are studied for their phonetic, morphological , syntactical and lexical characteristicics. The examination of the forms show a linguistic difference between gortyn and the others cretan cities. Gortyn, with the keeping of old forms, is more conservative. The unity of these inscriptions consists in the use of epichoric words, during all the dialectal period. The examination of the texts allow to arrive at a conclusion: it is impossible to distinguish a central cretan, a western cretan and an eastern cretan. For the geographs distinguish, in crete, 6 geomorphologic regions and, in the linguistic nevel, it is desirable to speak only of the "cretan dialect". For, except gortyn and an half-dozen of cities, which give up texts since viiie c. B. C. , the most cretan cities produce documents only since the iiie c. B. C. Therefore it is not possible to compare things separated by the chronology. The contents of the inscriptions are juridical and proceed from the cretan political authorities. Here, linguistics and politics meet again: the decision of use or not the dialect is a fact, which is explained by the politics led by the cretan cities. The gortynian dialect may be followed during a very long period, and it is possible to study, about the iiie c. B. C. , the language of others cretan inscriptions, what is the language of dorian koine.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1988 par diff. P. Geuthner à Paris

Le dialecte crétois ancien : étude de la langue des inscriptions, recueil des inscriptions postérieures aux IC


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 1988 par diff. P. Geuthner à Paris

Informations

  • Sous le titre : Le dialecte crétois ancien : étude de la langue des inscriptions, recueil des inscriptions postérieures aux IC
  • Dans la collection : Études crétoises , 27
  • Détails : 1 vol. (405 p.-VIII p. de pl.)
  • ISBN : 2-86958-018-5
  • Annexes : Bibliogr. p. 18-27. Notes bilbiogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.