Modélisation multiplicative des tableaux de contingence multidimensionnels : analyse dynamique de la structure de l'emploi salarié en France entre 1976-1981

par Bertrand Tchatchoua

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Jacques A Zighera.

Soutenue en 1986

à Paris 10 .


  • Résumé

    La réalité économique étant par nature multidimensionnelle, elle est trop complexe pour pouvoir être représentée par une seule mesure. L’observation économique est mutilée par une analyse unidimensionnelle et l'interprétation économique est par conséquent viciée à la base. Il faudrait trouver entre l'observation multidimensionnelle et la représentation unidimensionnelle de celle-ci, un processus rationnel et des outils d'analyse qui conduisent de l'une à l'autre. Le travail que nous nous proposons dans cette thèse est ainsi ne de la convergence entre de grands corpus de données multiclassées et un certain type de méthode de traitement plus respectueux de la complexité des données d'origine. Cette méthode permettra de conduire l'observation et guider l'interprétation en préservant la multiplicité et l'individualité des dimensions qui caractérisent les phénomènes économiques et sociaux en cherchant d'emblée non pas à les synthétiser, mais au contraire à les "séparer" pour rendre compte de la réalité sous diverses facettes. Le principal avantage que nous offre cette méthode multiplicative est d'aborder une répartition d'individus ou une distribution de leurs caractéristiques dans un espace à plusieurs dimensions en décomposant chaque effectif observe en un produit d'effets dont la présence ou l'absence permet de déterminer l'existence de relations d'indépendance conditionnelle entre les critères. Au total, il s'agira d'effectuer un lissage de tableau multicroisé à l'aide d'une distance multiplicative. Ce lissage porte dans la littérature classique le nom de modèle log-linéaire.

  • Titre traduit

    Multiplicative modelling of multidimensional contigency tables : a dynamicanalysis of the structure of employment in France between 1976 and1981


  • Résumé

    Due to the multidimensional nature of economic reality, a single measure could not depict its complexity. An unidimensional analysis reduces the economic observation, thus corrupting the economic interpretation from the roots. Therefore a rational process and analysis tools leading from the multidimensional observation to its unidimensional representation should be found. The purpose of this thesis is thus derived from the convergence between huge corpus of multi-classified data and a certain kind of method of treatment that takes the complexity of the original data more into account. This method will make it possible to lead the observation and the interpretation while maintaining the multiplicity and the individuality of the dimensions which characterize the economic and social phenomena. For that purpose, it will try directly not to synthesize them but, on the opposite, to "divide" them to give an account of the manifold parts of the reality. The main advantage of this multiplicative method is a distribution of individuals or their characteristics into a multi-dimensional space: it resolves each observed data into a product of effects which presence or absence entails the determination of the reality of conditional independency relations between the criteria. On the whole, the smoothing of a multi-crossed table will be performed with the assistance of a multiplicative distance. This smoothing is usually called "log linear model".

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (421 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.414-422.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T7009
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.