Service social et dépendance : (travail social effectué auprès d'une population maghrébine algérienne)

par Solange Habert-Lavergne

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Albert Memmi.

Soutenue en 1986

à Paris 10 .


  • Résumé

    Le Travail Social peut constituer une aide irremplaçable auprès des familles, ou des personnes isolées, en difficultés. Mais le Service Social doit être vigilant pour ne pas que ceux qu’il a aidés restent, vis-à-vis de lui, dans une position de dépendance, pensent que, seuls, ils ne peuvent rien faire, et s’acheminent, ainsi, vers une mentalité d’assistés. Dans le travail auprès d’une population immigrée, ce risque est considérablement accru, encore, par les carences de l’éducation scolaire, par des coutumes différentes, par une propension à penser que, quoiqu’on fasse, on sera toujours considéré de façon péjorative. D’où cette recherche sur le Service Social et la Dépendance. Mais cette thèse aborde aussi une étude sur les institutions et services administratifs qui devraient accompagner le service social pour faciliter son travail, alors que, trop souvent, c’est le contraire que nous rencontrons. Des mesures seraient donc à revoir, ou à instaurer.

  • Titre traduit

    Social Service and Dependance : (work among an immigrant population)


  • Résumé

    Social Work in homes constitutes an irreplaceable aid for families or individuals facing difficulties. But welfare services must be cautious about putting the very people they intend helping into a situation of dependence with respect to the service, making them believe they are unable to act by themselves, giving them a mentality of assisted people. Among an immigrant population, Social Work greatly increases this risk, due to the weaknesses in the educational system and the differences in culture. It gives the immigrant the propensity to believe that whatever he may do, people will always look down on him. This is the very purpose of this research on welfare service and dependence. But this thesis also deals with the problem of institutions and administrations, which ought to accompany social services and facilitate their action, while the opposite is too often observed. Some of the existing rules should therefore be modified, or perhaps new rules be set up.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (284 f.)
  • Annexes : Bibliogr. p.273-282.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Paris Nanterre. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T6943
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.