La gestion integree liberee du systeme

par Elie-Ouzi Koskas

Thèse de doctorat en Mathématiques appliquées aux sciences sociales

Sous la direction de EVELINE SITBON.

Soutenue en 1986

à Paris 9 .


  • Résumé

    L'objet de cette these est dans un premier temps, de definir et d'etudier les raisons qui font qu'un neophyte a des difficultees a utiliser un logiciel specialise sur un micro-ordinateur et dans un deuxieme temps, de proposer une technique de programmation qui, sous certaines contraintes, produit des logiciels faciles d'emplois. La premiere partie met en evidence une des mecanique qui rend les logiciels difficiles d'usage. Compte tenu de ces remarques une autre technique de programmation est proposee, en precisant les limites de cette technique. La seconde partie etudie en detail le fonctionnement d'un logiciel de comptabilite, programme en utilisant cette technique. Ce logiciel a ete teste dans un cabinet d'expertise comptable. La principale difficultee d'apprentissage des logiciels, independamment du domaine concerne par le programme, est le fait que la documentation fournie avec les logiciels est souvent trop importante. Il apparait que cette documentation n'est que le fruit d'une technique de programmation qui devient inadequate du fait de l'evolution de capacite des micro-ordinateurs. Cette technique est l'utilisation des touches specialisees dites "touches fonctions" les machines etant plus performantes, les touches fonctions sont de plus en plus nombreuses, il convient donc de proposer une technique qui reduit le recours aux touches fonctions. Cette technique repose sur la notion de touches multi-fonctions par oppositions aux touches mono-fonctions actuellement utilisees. Mais la possibilite d'utiliser les touches multi-fonctions est liee au champs d'application, car la notion qui est developpee necessite le decoupage du travail en etape successives autonomes. La comptabilite entre dans le champ d'application de la methode.


  • Résumé

    The purpose of this thesis is, in a first time, to define an to studie the reasons why one meets difficulties in using a specialised programme on micro-computer and in a second time, to propose a programmation technic which under some conditions provide programmes easy to use. The first part point out one of the mecanics which make programmes hard to use. Thanks to these remarks, another programmation technic is proposed, whose limits are precised. The second part studies in details how works a book-keeping programme using that tecnic. The main difficulty when one uses a programme, comes from a too important documentation. It appears that this documentation is the result of a programmation technic which becomes unadapted, because of the evolution of micro-computer capacities. That technic is the use of specialised keys, called "function keys" this keys are becomming more and more numerous. That's why a new programmation technic ought to be proposed. That technic is a "multi-function-key" by opposition to "mono-function-key" that are used nowadays. But the possibility of using "multi-function-key" is linked tothe field of applications, because the notion that is developped needs the programme execution to be cut in successive stages.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.