L'hypothese productiviste : le test medieval

par Isaac Johsua

Thèse de doctorat en Sciences économiques

Sous la direction de Pierre Dockès.

Soutenue en 1986

à Paris 9 .


  • Résumé

    Nous nous proposons, dans cet ecrit, de soumettre a la critique l'hypothese productiviste (c'est-a-dire les theories qui soutiennent que les forces productives jouent un role central dans l'evolution economique et sociale), en essayant de la tester sur une epoque historique determinee, celle du moyen age(du huitieme au quinzieme siecles), en concentrant notre effort sur les regions septentrionales de l'europe occidentale. Parallelement, nous sommes amenes a proposer un modele sur la dynamique medievale, a oeuvrer dans le domaine particulier de l'histoire economique, en mettant en avant une nouvelle conception du deroulement des evenements medievaux. Nous tentons ainsi de mettre en place une vision originale de l'essor du monde occidental et une autre approche du vieux probleme de l'apparition du capitalisme. Les conclusions auxquelles nous aboutissons s'ordonnent autour de trois themes : l'evolution des rapports de production et de leur forme juridique -l'analyse des modes de developpement (et de non developpement) des forces productives -l'articulation, enfin, entre forces productives et rapports de production.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.