Automates sur les mots bi-infinis

par Danièle Beauquier

Thèse de doctorat en Mathématiques

Sous la direction de Maurice Nivat.

Soutenue en 1986

à Paris 7 .


  • Résumé

    On traite de la reconnaissance des mots bi-infinis par un automate fini: on demontre que tout langage reconnaissable de mots infinis peut etre reconnu par un automate co-deterministe; on etend aux mots bi-infinis, le theoreme de mcnaughton; on etudie les proprietes de l'ensemble des facteurs d'un mot bi-infini dans le cas ou cet ensemble est reconnaissable; on determine par un theoreme d'existence d'automate minimal

  • Titre traduit

    Automata on bi-infinite words


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (149 p.)
  • Annexes : Bibliogr. (p. 147-149)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TS (1986) 203
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie . Section Mathématiques-Informatique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : THESE 02524
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.