Cai yan : une poetesse de la fin des han. sa vie et son oeuvre

par Sach Dinh Dong

Thèse de doctorat en Études extrême-orientales

Sous la direction de J. PIERRE DIENY.

Soutenue en 1986

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Etude portant sur la poetesse chinoise cai yan ( 2e - 3e siecle ) on evoque d'abord la situation de la chine a la fin de la dynastie des han et l'histoire des peuples xiongnu, parmi lesquels cai yan vecut en captivite. On tente de preciser la biographie de la poetesse et les conditions de la composition des poemes qui nous sont parvenus : les deux "chants de tristesse et de rancoeur" ("beifenshi") et les "dix-huit stances du chalumeau barbare" ("hujia shiba po"). Ces poemes sont traduits et commentes. La deuxieme partie de la these est consacree a la controverse a propos de l'authenticite des poemes et a leur echo dans l'histoire de la poesie chinoise.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.