La métamorphose de l'employé d'assurance. Paris, 1979-1985

par Jean-Claude Navarro

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Claude Durand.

Soutenue en 1986

à Paris 7 .


  • Résumé

    L'objet de la thèse est l'obtention d'un portrait des jeunes employés de la finance a travers l'analyse spécifique de la population d'un établissement parisien de 1979 à 1985. Face aux mutations induites par le rajeunissement des employés et l'allongement de la scolarité, le phénomène de la féminisation, et le poids de l'automatisation, on constate que le rapport au travail tend a devenir de plus en plus anomique. Tandis que les attentes vis-à-vis du travail augmentent, les taches sont de plus en plus parcellisées. Parallèlement, c'est au terme de trajectoires sociales vécues comme fuite ou comme échec social, que ces jeunes aboutissent dans l'assurance. L'entreprise joue alors une fonction d'intégration pour cette population de "déracines" en quête d'identité. Les différentes figures du jeune employé depuis les "désengages" jusqu'aux marginaux sont alors l'expression de l'anomie moderne résultant d'un processus de dissolution de l'identité au travail. Mais ce processus est ambivalent. A cote de la dégénérescence des rapports sociaux émerge une recherche de socialité par des groupes informels composes d'employés et de cadres. Le modèle dominant des relations professionnelles devient celui du compromis communautaire et le conflit social ne peut s'y dérouler selon la schéma classiste. Le changement social s'opère en effet par une série de glissements occultes cependant par des phénomènes d'ambivalence : les individus se tiennent constamment aux frontières des lieux qu'ils sont censés habiter tout en refusant les luttes ritualisées, les conflits ouverts, et en développant des usages "particuliers" des institutions, lesquels ne sont pas encore en mesure de dévoiler les enjeux sociaux modernes poses par le rapport a la technique et a l'organisation sociale. Ces usages stratégiques sont a la fois le signe d'une privatisation des individus exprimant le processus de décomposition des identités traditionnelles et des rôles, et celui d'une recomposition sociale embryonnaire traversant tous les statuts et les rôles mais encore limitée a la sphère des relations interprofessionnelles.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (342 p.)

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université d'Evry-Val d'Essonne. Service commun de la documentation. Bibliothèque centrale.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : 306.36 NAV met
  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TL (1986) 021
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.