La glossolalie : du sacre au poietique

par JEAN-PIERRE DENIS

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Julia Kristeva.

Soutenue en 1986

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Ma recherche porte sur le phenomene de la glossolalie et cherche a expliquer son apparition puis a decrire ses manifestations dans le champ de la poesie moderne. Ma premiere demarche a d'abord consiste a en retracer l'histoire : absence au sein de la civilisation et de la culture grecque anciennes chez qui le mythe de babel est inexistant, apparition soudaine au sein de l'eglise chretienne primitive, discours prophetiques (ou glossolalies?) chez les petits prophetes des cevennes au xviie siecle, revivalisme et pentecotisme modernes (surtout chez les americains). Le second volet de ce survol historique, tenant compte d'un net "deplacement" de ce phenomene dans le domaine de l'occultisme et du spiritisme a la fin du xixe siecle, considere les interpretations qui ont commence alors a surgir a la lumiere des nouveaux instruments que developpait la science (surtout psychanalytiques). Ma seconde partie traite de son apparition dans le champ poetique lui-meme a partir des annees 1909-1915. J'y ai considere successivement le futurisme italien et russe (marinetti, khlebnikov), le dadaisme zurichois (hugo ball, tzara), le surrealisme (breton, eluard, desnos), antonin artaud, le lettrisme (i. Isou), et enfin son eclatement dans le mouvement international de poesie sonore au cours des annees 50 (dufrene, chopin, lemaitre, altagor, etc. ).


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.