Calcul statique et dynamique par elements finis sur micro-ordinateurs de structures composites et metalliques

par Mohamed Ali

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de René Gibert.

Soutenue en 1986

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    L'objectif du present travail est d'etudier et de mettre au point un code de calcul de structures par elements finis sur micro-ordinateurs. Ce code est essentiellement constitue de deux programmes : a) un programme de modelisation de plaques composites generales, b) un programme de resolution statique et dynamique. Dans cette etude, la theorie des plaques de mindlin, qui tient compte des effets du cisaillement transverse, est adoptee. L'element quadratique lagrangien isoparametrique tridimensionnel degenere et base sur cette theorie nous servira comme element de base. Notre code permet d'aborder une large variete de plaques (isotropes, stratifiees et sandwiches) dans des cas de chargement tres vastes (membrane ou flexion pure, cas du couplage membrane-flexion). L'assemblage et la resolution reposent sur une methode par blocs avec stockage sur disquettes des grands tableaux et des matrices globales ; car la capacite reduite de la memoire centrale des micro-ordinateurs impose une utilisation permanente des memoires de masse. L'elimination de gauss (dans la resolution statique) et la methode d'iteration sur sous-espace (dans le cas dynamique) ont ete developpees pour traiter des systemes lineaires stockes en memoire de masse par schemas hypermatriciels. A la fin de notre etude, plusieurs tests numeriques sur des plaques isotropes et composites ont ete effectues. Ils concernent la convergence des fleches maximales (pour des plaques en flexion statique) et la convergence des valeurs propres (pour des plaques en vibration libre). Les resultats obtenus sont compares avec des solutions theoriques, numeriques et experimentales existant dans la litterature; nos resultats sont en bonne concordance avec elles


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 221 P.
  • Annexes : 36 REF

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie . Section Mathématiques-Informatique Recherche.
  • Accessible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 1986
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.