Le désordre de la ville et la photographie après-guerre : Etats-Unis, France, 1945-1960

par Alain Mons

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Louis-Vincent Thomas.

Soutenue en 1986

à Paris 5 .


  • Résumé

    L'hypothese de depart est d'interroger la ville a travers ses images photographiques marquantes qui constituent une memoire et un patrimoine. La ville s'exprime et est exprimee dans les images apres guerre, periode charniere. Dans le documentaire photo choisi sur la mouvance urbaine de cette epoque, se manifeste un "regard explorateur" ou les dimensions spatiales et sociales sont toujours liees. Un "desordre" constitutif a la ville apparait nettement, c'est-a-dire une multiplicite du quotidien a travers deux grands corpus constitues. L'un americain (essentiellement new-york) l'autre francais (paris). Pour les u s a il s'agit de weegee, l. Model, w. Klein, r. De carava, r. Frank; pour paris de r. Doisneau, w. Ronis, le groupe des xv, e. Boubat, e. Van der elsken. . . La methodologie est "confrontale", avec analyse des images et des oeuvres particulieres, mise en perspective des corpus ou apparaissent des differences de "vision" remarquables sur l'urbain, donc de cultures, de modes de vie. D'ou un eclaircissement du contexte historique des deux pays a cette epoque. La lecture des images est d'ordre "symbolique". Nous essayons de trouver des articulations entre anthropologie urbaine et sociologie de l'image texte et image se repondent analogiquement dans un jeu de "correspondances indirectes". Apres une presentation des contextes historiques de chaque pays, et de leur photographie dominante, nous etablissons des caracteristiques de contenu. Pour les usa nous montrons comment weegee, model, klein, constituent une histoire photographique du quotidien de new-york et comment de carava et frank etablissent des reperages de territoires urbains. Pour la france nous montrons comment doisneau, les xv, ronis, presentent un paris reve et paradoxal et comment boubat et surtout elsken revelent les premieres fissures d'une ere de changement bouleversant les modes de vie urbains. Avec les americains, le regard est critique et la cite apparait "pulsionnelle", chaotique. Avec les francais le regard est bienveillant la cite est "populaire", villageoise. C'est l'occasion d'une reflexion theorique sur la possibilite de rendre compte du reel urbain. Il y a tout un jeu dans les images entre la trace, le regard, la ville (spatial social), entre reel, symbolique et imaginaire de la ville. Tout un reseau aussi entre visible et non visible de la vie urbaine. . . Cela nous mene vers une socio-iconographie" de la ville comme type de travail possible et original contribuant au renouvellement de la recherche en sciences sociales.

  • Titre traduit

    The disorder of the city and the photography after war u. S. A. - france - 1945-1960


  • Résumé

    At the begining, the hypothesis is to question the city through the prominent photographic pictures, constituent a memory and a patrimony. The city expresses itself and is expressed through the images after war, a important period in the photographic documentary chosen appears an "exploratory look" where the spatial and social dimensions are always together. A "disorder" of the city appears clearly, there is a multiplicity of the quotidian. We can see that through two corpus. The first is american (particulary new-york) the other one is french (paris) the method system is a "confrontation", analysis of pictures and productions compared with the corpus where radical differences appear : differences of vision about urban, then cultures and ways of life. The reading is symbolic. We try to find somme connexions between urban anthropology and sociology of the picture. In united states, there is a photographic history of the dayly life in new-york city with weege, model, klein, an a reference marks of urban territory with de carava and frank. In france, it is a dreamt and paradoxal paris with doisneau, les quinze", ronis, but already boubat and elsken indicate a deep change in the city life. With americans there are a critical view and "pulsion" of the town. With french there are tender view on "country" urban life. This rechearch's a thought on the real of the town, and a social analysis of photographic pictures.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (676 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 652-664

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Descartes - Bibliothèque de Sciences Humaines et Sociales Descartes - CNRS (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : I 4= 12548-<1,2>
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.