Fondements et mécanismes rationnels de la technique pianistique pour une théorie globale du jeu de piano

par Éric Robine

Thèse de doctorat en Musicologie

Sous la direction de Jean Mongrédien.

Soutenue en 1986

à Paris 4 .


  • Résumé

    La thèse comprend cinq parties : les fondements ou généralités, les formes normales de jeu, les formes exceptionnelles de jeu, les auxiliaires de l'exécution et l'histoire de la technique du piano à travers les différentes écoles. Les fondements découlent de l'étude des lois générales qui gouvernent l'exécution. Ces lois tiennent à l'instrument lui-même, au corps et à leurs relations spécifiques. La façon rationnelle de produire le son et de le modifier est étudiée en détail. La régularité de la respiration et la direction du regard influencent aussi la qualité du jeu. Des préceptes gouvernent la nature et la hauteur du siège et sa distance au clavier. Les lois physiques conduisent de même à déterminer une position normale de jeu. Le dernier fondement est le lien qui doit exister entre technique et musique. Les formes de jeu sont les applications particulières des principes exposés. Les formes normales sont les plus usuelles. Elles comprennent l'attaque directe et l'attaque indirecte. La première est réservée aux accords. La seconde a, au contraire, un très grand nombre d'applications qui font toutes l'objet d'une analyse approfondie. Le pianiste doit non seulement connaitre les formes de jeu mais les auxiliaires de l'exécution. D'où des considérations sur les doigtes, pédalisation, la façon de travailler l'apprentissage de la discrimination musculaire et d'une bonne respiration. Enfin, l'histoire de la technique du piano à travers les différentes écoles permet de voir émerger les idées rationnelles dont il restait à faire la synthèse.

  • Titre traduit

    Rational foundations and mechanisms of piano forte technique in favour of a comprehensive theory of piano playing


  • Résumé

    The work includes five parts: foundations or general, the normal forms of playing, the exceptional forms of playing, the auxiliaries of touch, the history of pianoforte technique through the various schools. Foundations follow from the study of the general rules which govern touch. Such rules are in relation to the piano itself, the body and their specific relations. The rational way to make tone and to modify it is scrutinized in detail. A free breathing and proper direction of the eyes exert also an influence on the quality of piano playing. Some rules govern also the nature of the stool, the sitting-height and the distance from the piano. Physical laws determine in the same manner a normal position for the player. The last foundation relates to the connection which must be secured between music and technique. The forms of playing are specific applications of the above principles. The normal forms are the most usual ones and include direct and indirect swing-strokes. Direct swing-stroke is used for chords. Indirect swing-strokes has on the contrary a great number of applications which are thoroughly examined. The pianist should know also the auxiliaries of touch. Considerations are devoted to fingering, pedalizing, methods of practice, learning of muscular discrimination and free breathing. Finally from the story of the technique of piano playing through the various schools one can see how came into view the rational ideas of which a synthesis remained to be done.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1025
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.