Xu Bei Hong (1895-1953), Liu Hai-Su (1896-), Lin Feng-Mian (1900-) : les peintres les plus importants de l'école de Shanghai et l'influence de l'art français

par Shu Hwang Yang

Thèse de doctorat en Art et archéologie

Sous la direction de Nicole Vandier-Nicolas.

Soutenue en 1986

à Paris 4 .


  • Résumé

    Au début du vingtième siècle, la Chine découvrit l'art moderne grâce à la mise en place d'une structure pédagogique importante. Cette structure avait pour origine certains peintres du mouvement réformateur ou "école de Shanghai" qui ont pu très rapidement développer leur autorité dans le monde artistique chinois. Au début des années trente, dans la région de Shanghai, le monde de l'art moderne chinois était divisé en différents groupes constitués par des disciples originaire des trois écoles des beaux-arts : le premier groupe est issu de la section des beaux-arts de l'université de Nankin, dirigé par Xu Bei Hong; le deuxième dirige par Liu Hai-su, vient de l'école supérieure des beaux-arts de Shanghai; le dernier est issu de l'école supérieure des beaux-arts de Hangzhou, et est dirigé par Lin Feng-Mian. Xu inspiré par le réalisme occidental a rationalisé la peinture traditionnelle chinoise, il a créé un style facilement accessible. Liu fut le premier à introduire en Chine l'étude du nu, dans l'étude du dessin occidental. Il annonçait la "révolution artistique". Lin redéfinit les conceptions artistiques des chinois, il a beaucoup écrit pour diffuser ses théories, et travaillait pour réaliser son grand rêve : mêler la peinture de style chinois et la peinture de style occidental. Pour comprendre l'art du vingtième siècle en Chine il faut tout d'abord étudier Xu, Liu et Lin, les trois peintres les plus représentatifs de l'école de Shanghai

  • Titre traduit

    Xu Bei Hong (1895-1953), Liu Hai-Su (1896-), Lin Feng-Mian (1900-) : the msot important painters of Shangai school and the influence of French art


  • Résumé

    China discovered modern art in the early twentieth century. This discovery was made possible by the country's existing pedagogical structure, which had been established by painters of the reform movement or Shanghai school. In very little time, these artists came to dominate the artistic scene in china. In the Shanghai of the early 1930s, the world of modern Chinese art comprised various circles made up of the disciples of three art schools: the fine arts department of the University of Nanjing, headed by Xu Bei-Hong; the Shanghai fine arts school, directed by Liu Hai-Su; and the Hangzhou fine arts school, directed by Lin Feng-Mian. Xu, inspired by western realism, rationalized traditional Chinese painting and created an easily accessible style. Liu was the first to introduce the nude to Chinese students of western art, a genuine "artistic revolution". Lin redefined Chinese artistic concepts. He wrote many essays in the aim of propagating his theories, and devoted his life to working to fulfill his own personal dream: that of blending Chinese and western painting styles. Anyone interested in understanding twentieth century Chinese art would do well to begin by studying xu, liu and lin - the three painters who best represent the Shanghai school.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1021
  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4 (Paris). Service commun de la documentation. Bibliothèque Michelet.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 4 AA 37
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 4 THE 907

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Service Interétablissement de la documentation (Saint-Martin-d'Hères, Isère). Bibliothèque universitaire Droit-Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MF 200243/1986/553
  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5417-1986-588
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TMC 88-422
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.