Kairos : l'a propos et l'occasion. le mot et la notion d'homere a la fin du ive siecle

par Monique Trédé-Boulmer

Thèse de doctorat en Études grecques

Sous la direction de Jacqueline de Romilly.

Soutenue en 1987

à Paris 4 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    D'homere a aristote, le mot et la notion ont connu une evolution complexe. Chez homere, l'adjectif kairios qualifie un point nevralgique du corps dont la blessure peut entrainer la mort. Kairos a d'abord du designer un point decisif, defini spatialement puis temporellement, point qui apparait d'emblee comme ambivalent, fatal ou favorable. A l'epoque archaique, chez hesiode et pindare, le kairos de l'a-propos est une notion ethique; pindare en degage la valeur esthetique en faisant du kairos le principe de sa poetique. Avec le developpement des "arts" (technai), la pensee du ve siecle, confiante dans les pouvoirs de la raison, medite sur le kairos, point d'application du savoir a un monde sans cesse mouvant. Medecine, rhetorique, strategie et politique cherchent a etablir des regles permettant de saisir le kairos, cle du succes. Dans la collection hippocratique le kairos definit un art de la mesure et un art du temps. La notion n'a qu'un role restreint chez herodote mais occupe une place centrale chez thucydide : l'histoire de la guerre ou peloponnese devient largement une histoire des "occasions" reconnues ou manquees. Au ive siecle cet optimisme intellectuel s'estompe; eschine et demosthene s'opposent sur le role du kairos en politique. Dans le domaine de l'art oratoire, protagoras et gorgias decouvrent la valeur du kairos et de l'eikos (le vraisemblable). A la generation suivante, alcidamas et isocrate donnent chacun leur definition du kairos : pour l'un il se confond avec l'art d'improviser; pour l'autre avec l'art du discours ecrit qui rivalise alors avec la poesie. . .


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1322
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.