La loi du 2 mai 1930 sur la protection des sites et son application en Aquitaine, bilan et réflexion méthodologique : 1930-1934

par Guy Bertaud Du Chazaud

Thèse de doctorat en Géographie et aménagement

Sous la direction de Paul Claval.

Soutenue en 1986

à Paris 4 .


  • Résumé

    Le législateur de 1930, revenant sur un texte de 1906, a éprouvé le besoin d'organiser la protection des monuments naturels et des sites. Cette loi a été largement appliquée en Aquitaine : 550 sites y ont été protégés en 50 ans. Deux mesures prévues par la loi du 2 mai 1930 sont calquées sur les mesures de protection des monuments historiques : l'inscription et le classement. La troisième mesure, la zone de protection instituée autour d'un monument historique ou d'un site, n'a connu que quatre applications en Aquitaine. La zone de protection a été remplacée en 1983 par la zone de protection du patrimoine architectural et urbain. Cette étude régionale permet, à travers un examen exhaustif des réalités du terrain s'appuyant sur notre classification des sites en 12 catégories, de: -dégager la vraie richesse, -cerner les points faibles, -mesurer les atouts de la loi de 1930. L'image la plus classique du site protégé, qui correspond à la catégorie "paysage rural", est moins représentée qu'on ne le croit généralement, avec 11% des sites. Le caractère particulier de l'Aquitaine, sous les eaux jusqu'à l'ère tertiaire, se retrouve dans un grand nombre de protections: 18% ont pour pôle majeur l'eau (étang, côte atlantique ou rive fluviale). On note aussi une forte représentation des catégories centrées sur un intérêt patrimonial: châteaux et bourgs. Il apparaitrait logique de rattacher le service des sites à la direction du patrimoine du ministère de la culture et de développer un inventaire raisonné des sites. Enfin des actions de revalorisation de l'image des sites auprès des élus et des habitants s'imposent.

  • Titre traduit

    The Law of 2 may 1930 on the preservation of sites and its applications in Aquitaine : a review and a methodological reflexion, 1930-1984


  • Résumé

    The French parliament in 1930, standing from a text of 1906, has felt convenient to organize the preservation of naturel monuments and sites. This law has been extensively used in Aquitaine: 550 sites have been protected since 50 years. Two of the dispositions of this law are mere reproductions of the law on the preservation of historical monuments: the classification of sites. The third one, the protected zone around an historical monument or a site, has been only need 4 times in Aquitaine. The "protected zone" has been replaced, in 1983, by the "protected zone for architectural and rural patrimony". The regional study shows, though an exhaustive analysis of the field realities based on our 12 tiers classifications, the real impact of the 1930 legislation, and its limitations. The standard image of the protected site, the "rural landscape" counts only for 11% of sites. 18% have as main focus waters (lakes, rivers, ocean shores). Many sites are also centered on castles or villages. It would be logical to make the "service des sites" a section or the "direction du patrimoine" in the ministry of culture. A standardized inventory of sites would be also very useful. It would be good, finally, to promote the image of sites among the members of local councils and among the general population.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (314 p.-1 carte en coul., 119 p.)

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1337
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Bibliothèque de géographie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 1664-<1>
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Bibliothèque de géographie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 1664-<2>
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.