L'imparfait en latin classique- l'imparfait de l'indicatif : temps, aspect, modalite; etude synchronique dans une perspective enonciative

par Sylvie Mellet

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Guy Serbat.

Soutenue en 1987

à Paris 4 .


  • Résumé

    L'imparfait de l'indicatif est, en latin classique, une forme verbale qui propose du proces une image complexe associant, autour d'un point de vue situe dans le passe, une partie accomplie jamais nulle et une partie virtuelle qui englobe tous les mondes possibles a partir du repere choisi. Cette saisie interne du proces correspond a une operation de reperage enonciatif defini comme aspectuel; mais elle necessite, prealablement, le choix par le sujet parlant d'un theme temporel pour l'enonce a l'imparfait. Ce libre choix a des implications stylistiques en recit et sa portee en discours est le plus souvent d'ordre pragmatique. Sur la base d'un corpus compose de differents genres litteraires et dont l'homogeneite a d'abord ete evaluee au moyen de tests statistiques, on etudie donc les contextes qui favorisent l'apparition d'un imparfait plutot que celle d'un autre preterit latin et on analyse la signification de ce temps en s'appuyant a la fois sur des etudes stylistiques, sur l'examen de certaines redondances syntaxiques et sur des calculs statistiques. La valeur aspectuelle de l'imparfait, qui le rapproche d'ailleurs du plus-que-parfait et l'oppose au parfait, fournit une explication unifiee de ses differents emplois qui, tous, sont soumis a une visee modalisante du locuteur, laquelle exploite plus ou moins fortement les perspectives virtuelles ouvertes par cette forme verbale.

  • Titre traduit

    The IMPERFECT IN CLASSICAL LATIN INDICATIVE IMPERFECT: TEMPUS, ASPECT, MODALITY; SYNCHRONIC STUDIE FROM ENUNCIATIVE POINT OF VIEW


  • Résumé

    The indicative imperfect in classical latin gives a complex image of state of affairs: this tense relates, from a reference point situated in the past, an accomplished part of the state of affairs (this part is never null) to a virtual part that includes all the possible worlds spreading from the reference point. This internal view of state of affairs is realized by an enunciative operation regarded as aspectual; but it entails that a temporal topic is to be previously selected by the speaker. So, this free choice has in narrative stylistic implications and in discourse has often pragmatic motivations. From a corpus containing various kinds of works and homogeneity of which is first estimated by statistic tests, we studie the contexts that favour use of imperfect rather than use of other latin preterits and we analyse this tense value, using at once stylistic explanations and statistic correlations and paying attention to syntactic redundances. The aspectual value of imperfect, which suggestes relationship with pluperfect and opposition with perfect, supplies an united explanation of its various uses, all depending on a modalising view of the speaker who, more or less, takes advantage of virtual perspectives opened by this tense.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Sorbonne Université. Bibliothèque de Sorbonne Université. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 1020

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université de Lille. Service commun de la documentation. Bibliothèque universitaire de Sciences Humaines et Sociales.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5417-1987-182
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.